• Yves Barré

     

    Dos, juin 1999, acrylique et collage sur toile, 41 x 33 cm


    Un dos. Mon dos.

    « Ouais, écrire, tu sais faire, ce qui t'empêche pas
       d'éprouver de bons sentiments. Tout bien pesé,
       t'as pas de colonne vertébrale [...] »

    L'image et ces quelques vers de Benno Barnard s'éclairent mutuellement.
    Remise dans son contexte, la citation a cependant tout autre sens. On retrouvera dans Le Service de mariage, la poésie drue, crue, nerveuse* de ce poète néerlandais.

     

    * 4e de couverture du recueil de Benno Barnard, Le Service de mariage, Le Castor astral, 2019

    « Carnet blanc pour radis rosesSans fin »

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Juin à 06:45

    Au moins, tu ne lui casses pas du sucre sur le dos, au poète hollandais...

      • Lundi 10 Juin à 21:32

        N'est-ce pas ! De quoi irait-il se plaindre ?

    2
    Lundi 10 Juin à 08:05

    as-tu une puce ? …. que je te...sarcastic

      • Lundi 10 Juin à 21:40

        J'ai une carte vitale ;-)

    3
    yannick
    Mardi 11 Juin à 07:47

    Vu de dos, ;ça coince à gauche mais vu de face ce serait à droite ... le déséquilibre est visible

    mais ce qui importe,

    c'est la dorsale océanique, profonde et inquiétante

    sous les eaux de la mer

      • Mardi 11 Juin à 23:05

        Avec trois phrases, tu arrives à donner le mal de mer.

    4
    Mardi 11 Juin à 11:13

    idéogrammes venus des pays du nord ils commercent depuis très longtemps avec l’extrême orient

    signé : météo

      • Mardi 11 Juin à 23:06

        Peut-être celui-ci désigne-t-il l'arbre...

    5
    Mardi 11 Juin à 19:59
    Je te dois un rebond... Voir du côté des "saintes faces" de Laurent Royer, ici: http://laurent-royer.com/fr/index.html
      • Mardi 11 Juin à 23:08

        Fallait pas. Merci quand même pour le cadeau.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :