• (3) 4 5 & 3 (4) 5

    Yves Barré                       Yves Barré
                (3)  4  5, 2021, linogravure, 15 x 10 cm                                                         3  (4)  5, 2021, linogravure, 15 x 10 cm

     

    Pour accompagner ces deux images dont on ne saurait quoi dire, retrouvons M. Furetière, et son dictionnaire.

    à l'article trois :
    « Dans les amoureuses loix,
       C'est trop d'un, quand on est trois.»

    à l'article quatre  :
    « En termes de Manège, on dit, Travailler sur les quatre coins, ou faire les quatre coins ; c’est-à-dire, faire faire au cheval un rond, ou deux, au trot ou au galop, sur les quatre angles du quarré qu’on se figure autour du pilier. »

    « 3 4 (5)Prince dénué »

  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Mars à 06:55

    Si je comprends bien, Furetière a mis son nez partout...

      • Mardi 23 Mars à 20:33

        Et moi aussi, à sa suite.

    2
    yannick
    Mardi 23 Mars à 08:35

    Du prénom à ton nom, tu passes de quatre à cinq lettres et moi de sept à huit ... qui dit mieux !?

      • Mardi 23 Mars à 20:49

        Sandrine Kiberlain, de huit à neuf... C'est mon dernier mot.

    3
    Mardi 23 Mars à 12:01

    il n'y a plus qu'à retourner à l'école  (celle d'avant je crains que maintenant les 4 coins ne soient plus in )

    signé : one upon a time 

      • Mardi 23 Mars à 20:51

        J'aime ce jeu quand on joue à quatre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :