• 3 4 (5)

    Yves Barré

    3  4  (5), 2021, linogravure, 15 x 10 cm

     

     

    MM Larousse et Robert définissent le mot cinq ainsi : quatre plus un.
    M. Furetière, plus disert, reconnaît en cinq, le second des nombres impairs, & qui suit le nombre de quatre.

    « Printemps poétique(3) 4 5 & 3 (4) 5 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Mars à 08:04

    Dis donc, Yves, et ton poulain, Geoffroy Lequatre, que devient-il ?...

      • Dimanche 21 Mars à 22:51

        Il a créé la marque G4 – vêtements pour le vélo diffusés sur internet.

    2
    yannick
    Dimanche 21 Mars à 08:50

    "impair certes mais aussi nombre premier ! "... s'insurge le cinq, quoique le troisième ( pas le second) dans les deux cas mais dans le trio de tête tout de même, faut pas oublier !

      • Dimanche 21 Mars à 22:56

        Pour compter, certains peuples (premiers ?) utilisent seulement 1, 2 et beaucoup.

    3
    Dimanche 21 Mars à 11:07

    le plus difficile c'est de passer à six car il faut changer de main

    signé : base dix 

      • Dimanche 21 Mars à 23:01

        Tu peux choisir aussi la base 6. Avec les mains et les pieds, tu disposes déjà de 1296 nombres, ce qui devrait suffire pour les affaires courantes. :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :