• 7e version 3.0

    Yves BarréDessin à la con septième, version 3.0, 2019, craies Conté sur papier kraft, A4

     

    « De la revueFlotte »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Avril à 14:11

    N'ayez pas peur pour autant, l"abysse ne fait pas le moine !...

      • Lundi 29 Avril à 22:44

        Ce moine ne porte donc pas la coule !

    2
    yannick
    Lundi 29 Avril à 15:50

    Alors, si on a pieds, on peut ?

    C'est enfin, une bonne nouvelle !

      • Lundi 29 Avril à 22:45

        Bonne nouvelle : le retour !

    3
    Lundi 29 Avril à 21:20
    <dl> <dt>Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc </dt> <dd></dd> </dl>

     

    « Le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et Jésus était seul à terre. Il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer ; car le vent leur était contraire. À la quatrième veille de la nuit environ, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. Quand ils le virent marcher sur la mer, ils crurent que c’était un fantôme, et ils poussèrent des cris ; car ils le voyaient tous, et ils étaient troublés. Aussitôt Jésus leur parla, et leur dit : Rassurez-vous, c’est moi, n’ayez pas peur ! Puis il monta vers eux dans la barque, et le vent cessa. Ils furent en eux-mêmes tout stupéfaits et remplis d’étonnement. »

    — Traduction d'après la Bible Louis Segond, chapitre 6, versets 47 à 5

     

    C'est pas moi, je le jure, c'est Wikipédia. Et i'paraît que cet évènement n'est pas vrai, pas véridique historiquement parlant, en quelque sorte.

      • Lundi 29 Avril à 22:47

        Avait-il pied ou non ?

    4
    Mardi 30 Avril à 22:31

    Il faudrait creuser l'affaire pour le savoir. C'est un MYSTÈRE.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :