• À force de génie

    Yves Barré

     

    Reprise de croquis réalisé naguère en atelier.

    Nu, 2020, fusain et pastels sur papier kraft

    « Car toujours M. Asselin s'en va content, comme un peintre qui, à force de génie, serait parvenu à bien dessiner un pied.»*

    * Théodore de Banville, En rêve,
    supplément littéraire de La Lanterne (3 janvier 1892)
    source: gallica.bnf.fr

    « De la couleur avant toute choseVague et flottante »

  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre à 07:37

    Réactions matinales en vrac :

    - L'abonnement au supplément littéraire de La lanterne doit se terminer prochainement.

    - Ta discobole ne sait pas sur quel pied danser.

    - On dirait qu'elle est ointe.

      • Dimanche 27 Septembre à 11:32

        Pense à renouveler ton abonnement à la Lanterne pour ne pas manquer la suite du feuilleton de Barbey d'Aurevilly.

    2
    Samedi 26 Septembre à 08:15

    bonne analyse

      • Dimanche 27 Septembre à 11:33

        Mon toubib a la même opinion.

    3
    Samedi 26 Septembre à 10:42

    une étude pour réaliser un bronze grandeur nature

    signé : pour se réchauffer 

      • Dimanche 27 Septembre à 11:35

        Tu me donnes une idée.

    4
    Samedi 26 Septembre à 11:27

    Il y a un risque de scoliose pour le modèle…

      • Dimanche 27 Septembre à 11:40

        Hé ! Être modèle n'est pas un métier facile. J'ai beaucoup de sympathie pour celles et ceux qui acceptent la fonction.

    5
    yannick lefeuvre
    Samedi 26 Septembre à 18:47

    Elles sont combien ?

      • Dimanche 27 Septembre à 11:41

        Les jambes ? Deux ! Les pieds, presque autant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :