• Près de 70 chefs d’état et de gouvernement réunis dimanche à Paris pour célébrer le centenaire de l’armistice de la Grande guerre.

    Plus jamais ça, ont-ils répété à l'envi.

    Gallica.bnf.frAux Dardanelles, les hommes [soldats] se baignent [dans la mer] à leur retour des tranchées.
    source : gallica.bnf.fr

     


    2 commentaires
  • Après la lecture d'un poème de Pessoa (blog biloba du 4 novembre), je me demandais s'il fallait poursuivre une idée qui s'échappait.

    La question se pose à nouveau cruellement aujourd'hui : la pensée échappée n'est pas réapparue et ce billet va rester bien pâle.

    Yves Barré


    8 commentaires
  • Yves Barré

     

     

    Info trafic, à la radio : Accident sur l'A28, à l'entrée du Mans. Vous allez perdre une bonne demi-heure.

    Cela entraîne-t-il qu'on va passer un sale quart d'heure ? Ou deux ?


    4 commentaires
  • Yves Barré
    Domaine de Kerguéhennec à Bignan (56), mais ç'aurait pu être n'importe où – août 2015

    Le blog sera en veille une quinzaine de jours, pour cause de mise au vert.
    Et ce billet n'enregistrera pas les commentaires désapprobateurs, ni aucun autre.

     


  • Coquille
    L'Origine du monde, par un grand peintre

    C'est en relevant une coquille* dans la correspondance d'Alexandre Dumas fils à George Sand que Claude Schopp a découvert l'identité du modèle de L'Origine du monde de Gustave Courbet.
    « On ne peint pas de son pinceau le plus délicat et le plus sonore l'interview de Mlle Queniault de l'Opéra.»
    Plutôt qu'interview, il fallait lire intérieur. Façon délicate de désigner la coquille de la dame, coquille qui « dans le sens libre signifie à mots couverts la nature d'une femme », selon le Dictionnaire comique, satyrique, critique, burlesque, libre et proverbial.**

    Remarque postliminaire
    Pinceau sonore : qu'entend par là Alexandre fils ?

    Bonus
    À propos d'une gare nouvelle, petite perle du Canard enchaîné (26.09.18) : « Elle ressemble, pour l'instant, à une coquine vide posée au milieu de nulle part.»
     
    * De coquille, il était question dans un récent billet du biloba.
    * Philibert-Joseph Le Roux, 1750 (source:gallica.bnf.fr)


    7 commentaires
  • À l'ombre de...

    Pascal m'adresse ce court texte "pris dans les rets d'une colère profonde"...

     

    À l’ombre de..

    L’ombre des fous furieux
    fait du ciel des orages et des déluges...
    Plus guère d’horizon pour rêver…
    Des marées humaines se noient
    hommes des autres terres, femmes exsangues,
    enfants sans gilet de sauvetage…
    L’eau salée, pleine du sang d’autres
    baigne les plages de débarquements….
    L’uniforme de quelques fous furieux
    met nos gens en rétention,
    les met en prison..

    Où sommes-nous partis pour autant les oublier ?

     Oncle Pa


    8 commentaires
  •  Yves Barré

     

    Le ministre de l'éducation nationale souhaite la fin des punitions bêtes et méchantes pour les remplacer par des sanctions qui ont du sens. Le blâme sera pédagogique – Ouf ! On ne remet pas en question la punition.

    Ainsi, seul·e  l'élève qui dira des âneries sera coiffé·e du bonnet d'âne.

     

     

    Âne, dessin sur chute de carton


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique