• Femmes dans la rue
    Femmes dans la rue pour la défense de leurs droits
    Le Mans (années 70-80) – Photo Michèle

     

    Françaises, français, belges, belges...
    Pierre Desproges

     

    « a . m . i . e . s ( ) toi aussi tu t'y mets », écrit thé âche dans un commentaire récent..

    L'écriture inclus·yves, ce n'est pas d'hier. J'ai consulté les archives du blog :
    – 27.09.2007 Mon lectorat fidèle s'étonnera de ce jardin de pommes de terre... Un terme générique pour englober lectrices et lecteurs.
    – 10.02.2008 Je tiens à disposition des amateurs – et mateuses* – les références des moulinés DMC. La note de bas de page précisait : * Facile ! Eh oui, c'est dimanche. S'en sortir par une pirouette, est-ce glorieux ?
    – 19.03.2008  Aidons nos amies enseignantes* à préparer sereinement la classe. La note de bas de page précisait : * et camarades enseignants.
    1.05.2008 Pour ceux et celles qui prendraient ce blog en cours... On y était presque , aujourd'hui, on préconise celles et ceux (ordre alphabétique)
    – 7.10.2008 Détournons l'attention du lecteur.* La note de bas de page précisait :  * Je n'écris plus lectrice/lecteur, elle/il pour alléger le style, mais chacun/chacune est invité-e à lire avec les yeux de son sexe – si je puis me permettre.
    – 14.01.2009 Mes ami-e-s parfois me reprochent de les négliger. Comme ils-elles se méprennent ! De mieux en mieux. Aujourd'hui, on tire de l'oubli, le point médian : mes ami·e·s.

    Un moment donc que je m'efforce de lutter contre les stéréotypes sexistes. Mais, aujourd'hui, quand je vois la tronche d'un texte en habit d'écriture inclusive, il me vient comme un doute sur l'intérêt de cette réforme grammaticale. Le Haut Conseil pour l'égalité entre les femmes et les hommes a déjà prévu mon objection. Si le cœur vous en dit :
    – Guide pratique pour une communication publique sans stéréotype de sexe, sur le site du HCEfh ;
    – Manuel d'écriture inclusive, sur le site Mots-Clés.

    Note : La revue Causette s'essaie à l'écriture inclusive dans le numéro de décembre. En profiter pour llre aussi, d'une actualité brûlante, l'enquête de Sophie Boutboul sur la mécanique de l'emprise dans les violences sexuelles.


    14 commentaires
  • C'est après un échange avec une amie qu'est venue l'idée d'une œuvre commune, associer peinture et dentelle.
    Ainsi, sous les doigts de Maïette, naissent de nouveaux Paysages en fils aériens.

    Dentellière

    Voiture en panne, Henri de Régnier toque un soir à l'huis. Je siphonne le réservoir de la tondeuse pour lui laisser un fond de carburant, puis l'invite à prendre un cordial en la demeure. Découvrant alors, à la lueur falote de la lampe, les doigts jouant des fuseaux, il s'adresse à la fée en ces mots :
    – C'est votre anniversaire*... panne d'essence n'est pas panne d'inspiration, je vous écris pour le fêter, un poème**, un sonnet même.

                            LES MALINES

    QUE LE CARILLON TINTE ANGÉLUS OU MATINES,
    QUE LE PRINTEMPS RAYONNE ET, LE LONG DU SENTIER,
    FASSE, AUPRÈS DU MUGUET, SE FLEURIR L'ÉGLANTIER,
    QU'AVRIL OU QUE JANVIER ALTERNE SUR MALINES;

    QUE LE GEL DE L'HIVER AUX VITRES CRISTALLINES,
    S'ARGENTE OU QU'ON SOIT SANS SOLEIL UN JOUR ENTIER,
    ON TE TROUVE TOUJOURS ASSISE À TON MÉTIER
    MANIANT LES FUSEAUX, LE FIL ET LES BOBINES.

    SOUS TES DOIGTS ENCHANTÉS NAISSENT DE BLANCS JARDINS
    QUE PARE DE SES FLEURS LE TRAVAIL DE TES MAINS,
    OÙ LE BOUQUET LÉGER SE NOUE ET S'ENRUBANNE;

    ET C'EST TON RÊVE DILIGENT ET PARFUMÉ,
    SANS QUE RIEN LE FLÉTRISSE ET SANS QUE RIEN LE FANE,
    QUI VIT DANS LA DENTELLE OÙ TU L'AS ENFERMÉ.

     

    * Comment l'a-t-il deviné ?
    ** Henri de Régnier, Le Miracle du fil (1927). Source : gallica.bnf.fr


    10 commentaires
  • En 1676 déjà, Monsieur Ménage se demande s'il faut dire, en parlant d'une femme, Poëte ou Poëtesse ; Philosophe ou Philosophesse ; propriétaire ou propiétairesse ; dépositaire ou dépositairesse.
    Il donne son sentiment :
       Pour moi, je dirois aussi plustost Mademoiselle de Gournay est Poëte, que Mademoiselle de Gournay est poëtesse ; La Reine d'Ecosse se mesloit d'estre Poëte, que la Reine d'Ecosse se mesloit d'estre Poëtesse. Mais je dirois plustost la Poëtesse Sapho & la Poëtesse de Gournay, que la Poëte Sapho & la Poëte de Gournay. Et je dirois aussi plustost une Poëtesse qu'une Poëte. Mais comme ces mots de Poëtesse & de Poëte au féminin ne sont pas usitez, il est bon de les éviter
       Pour ce qui est du mot de Philosophe au genre féminin, il est suffisamment usité, pour ne point faire difficulté à s'en servir.
       Il faut dire, au féminin, propriétaire & dépositaire, & non pas propriétairesse & dépositairesse.*

    Adam & Eve
    Agence TBWA – Apple - Avant - Pendant - Après :
    "Adam et Ève" par Adriaen van der Werff (1711) ; "La Chambre d'écoute" par René Magritte (1958)
    Image à retrouver ici.

    * Observations de Monsieur Ménage sur la langue françoise, 1686
    Mademoiselle de Gournay est aussi l'auteure d'un essai hors du temps : Égalité des hommes et des femmes (gallica.bnf.fr)


    10 commentaires
  • En haut de l'échelle

    Yannick Lefeuvre, conteur, dédicacera son dernier livre Tête en l'air, dimanche 8 octobre, à la 25e heure du livre du Mans* (stand de la librairie Thuard)

    Tête en l'air est un livre de contes où les histoires actuelles côtoient en bonne compagnie des contes  traditionnels.

     

    Notre photographe a saisi Yannick au sommet de son art.

     

    * On retrouvera aussi les ami-e-s de Donner à Voir tout le week-end. Lire aussi le dernier billet du biloba.
    On pourra également rencontrer Roger Noiseau sur le stand des éditions Glyphe.

     

     


    10 commentaires
  • Araignée embarquée

    Depuis qu'une araignée a tissé sa toile sur le compteur,  il n'y a plus la moindre mouche dans l'habitacle de ma voiture. Je reconnais que c'est confortable.

    Le brigadier-chef m'a toutefois mis en garde :
    – Ce n'est pas parce qu'on a une araignée dans le plafond qu'il faut rouler pied au plancher.


    12 commentaires
  • Bal du 14 Juillet
    Bal du 14 Juillet 1909 (source gallica.bnf.fr)

    Une pensée pour les victimes de l'attentat de Nice (juillet 2016) et des attentats multiples de Bagdad,  Londres, Manille, Kaboul...


    3 commentaires
  • – Et toi grouillant, que manges-tu ?         
    Norge         

    Carotte(s)Carotte(s), 2006, craies Conté sur papier, 50 x 70 cm

    Le véganisme est-il l'avenir de l'homme ? demandait France inter, dans Grand bien vous fasse, mardi 23 mai.

    Quand, dans l'émission, on lui oppose que le lion mange la gazelle, Ophélie Véron réplique que « les mamans chats mangent les crottes de leurs lapins »*, mais que ce n'est pas une raison pour les imiter. Ah ! Quand même !

     

    * Et ne parlons pas des canards colverts, entre guillemets [qui] violent, entre guillemets, les femelles


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique