• 2 étiquettes

    Deux étiquettes – juillet 2010

     

     

    Temps de confitures et de conserves.

     

    Une erreur d'orthographe s'était glissée dans le billet d'hier. Ne la cherchez pas, elle a disparu. J'ai consulté. Ma Grammaire méthodique du français*. Qui m'apprend, page 497, qu'en règle générale, le verbe s'accorde en personne et en nombre avec le sujet. Je me le tiens pour dit.

     

    * Martin Riegel, Jean-Christophe Pellat, René Rioul, PUF, 1994.

     


    12 commentaires
  • affiche 1er mai

    À Cécile


    On va penser que je bégaie.

    On a déjà vu l'image !

    Si c'est comme ça, on ne viendra qu'un jour sur deux...

    Qu'on se détende et apprécie la nuance.

    Et à propos de bégaiement, lisons le savoureux rapport d'un inspecteur après sa visite de l'école de E...., dans le canton d'Abbeville, en Somme :

    « Les conseillers municipaux récusent cet instituteur comme incapable de gérer à cause de son bégayement. Je l'ai fait lire, calculer, corriger des devoirs devant ceux mêmes qui l'accusaient, en leur disant de signaler toutes les fois où il hésiterait. Il a lu, calculé, corrigé sans hésiter le moins du monde. Ils ont été forcés de convenir qu'il n'avait pas bégayé une seule fois ; cependant, ils n'en persistent pas moins dans l'intention de le faire sortir. Il y a là-dessous des haines et des manœuvres cachées qu'il faudrait éclaircir avant d'user de rigueur contre lui. Le comité a mandé l'instituteur d'E...., l'a fait parler et lire, l'a examiné avec soin, et a reconnu que le bégayement prétendu n'est qu'une hésitation légère et momentanée, et que le motif secret de la plainte formée contre lui, c'était qu'il n'avait pas assez de voix pour chanter au lutrin !!! »*

     

     * Tableau de l'Instruction primaire en France, d'après les rapports adressés au ministre de l'Instruction publique par les 490 inspecteurs chargés de visiter toutes les écoles de France, à la fin de 1833. Paris, 1837.


    14 commentaires
  • Affiche

     

    Un jongleur, une trapéziste, une chanteuse, une ou plusieurs danseuses, une actrice dans un rôle de balayeur, un vélocipédiste, un accordéoniste qui joue accessoirement du bugle, un piquenique entre amis et voisins, une mobylette – de marque MBK – surmontée d'une actrice qui met les gaz à fond, un air de fête, un air de fête ce qui te plaît.


    16 commentaires
  • Étude pour affiche Charlie Hebdo avait une rubrique des couvertures auxquelles les lecteurs échappaient.
    Voici une affiche à laquelle vous allez échapper. Attendons-nous à voir beaucoup mieux les jours prochains.

    Étude, 2010, acrylique sur carton

    17 commentaires
  •  Œdipe à Colone
    Tragique destin.
    Ah, s'il avait connu Françoise Dolto !



    Affiche pour Œdipe à Colone, de Sophocle, par la Compagnie LE TAL

    10 commentaires
  • Étude pour Œdipe à Colone Étude pour Œdipe à Colone, 2010, acrylique sur carton, env. 36 x 24 cm

    Où l'on voit Œdipe, qui n'y voit plus, et sa fille Antigone. Il s'apprête à lui poser une main sur l'épaule. On dirait qu'il va lui tâter le téton – c'est mal dessiné. Manquerait plus que le père tripote la fille ! Que le frère tripote la sœur !

    10 commentaires
  • Étude pour Œdipe à Colone Étude pour Œdipe à Colone, 2010, craies et fusains sur carton

    Où l'on voit Œdipe, qui n'y voit plus, et sa fille Antigone qui s'apprête à lui caresser la joue. On dirait qu'elle va le gifler – c'est mal dessiné. Manquerait plus que la fille frappe le père ! Que la sœur frappe le frère !

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique