• Printemps poétique La Suze

    Bannière pour le Printemps poétique de la Suze (travail en cours)

     

    Un petit groupe d'artistes s'attache chaque année à pavoiser  – Quelqu'un, en aparté, dans sa barbe : « Pavoiser ! Ya bien d'quoi ! » – les rues de la Suze-sur-Sarthe à l'occasion du Printemps poétique.

    Cette année, sur le thème En jeux, la poésie.

    J'ai choisi un extrait de poème d'Alain Helissen*.

     

     

    * Alain Helissen, On joue tout seul, éditions Corps Puce, 2010


    10 commentaires
  • Affiche (détail) L'hélicon n'a pas la rime facile.

    On évitera néanmoins de le confondre avec le soubassophone qui offre davantage d'avantages de prise au vent..

     

     

    Ci-contre : détail d'affiche (2011)


    16 commentaires
  • Espèce de solo

     

    Pour la création de Béatrice Pasquier, seule en scène.

    À voir entre potes, les 12 et 13 mars à St-Symphorien (72).

     

    Celles et ceux qui suivent retrouveront le melon et la photo de l'orchestre.


    14 commentaires
  • Chapeau Au Concours de 1834, M. Jay a reçu la médaille d'argent pour un chapeau de maréchal de France ne pesant que 3 onces, sans la garniture, fait de poil de lièvre si bien travaillé qu'il paraissait aussi beau que du castor.*


    Chapeau l'artiste !

     

     

    * Comte Joseph Chérade Montbrion, Dictionnaire universel du commerce, de la banque et des manufactures, tome 1, Paris, 1851

    En illustration : détail d'une affiche en cours de réalisation.


    8 commentaires
  • Entre potes Pour annoncer une soirée et une matinée entre potes, les 12 et 13 mars, à St-Symphorien.

    Au programme, des spectacles de théâtre, marionnettes, jonglage, cirque, musique... pour tout public.

    Sur la photo, Stéphane, de la Compagnie du Féréel, dans Maurice Amadeus Razart.

     

     

    © photo : Compagnie du Féréel


    16 commentaires
  • Affiche Handi'chiens Deux pièces au programme.

    Du vent est tiré de l'Art de péter de Hurtaut et d'écrits de Mozart et Rabelais, dans une mise en scène dense et brillante d'André Lenoir.

    Dans l'Entreprise, Béatrice Pasquier, auteure et metteure en scène, sait ménager des moments de rire, dans une description sans concession de la vie d'une entreprise à l'heure des licenciements.

     

    Projet initié par un groupe d'élèves du lycée professionnel agricole d'Alençon. Le bénéfice des deux soirées servira à financer l'éducation de chiens d'assistance à personnes handicapées.


    10 commentaires
  • Croquis

    Croquis préparatoire pour l'Entreprise

     

    Topa ne manquait pas d'imagination quand, hier, il évoquait un cycliste dictant sa route à une Marianne peu réjouie.

    Sa description est proche de ce premier croquis pour l'affiche de l'Entreprise, une pièce de Béatrice Pasquier. Le patron est sur le dos de sa secrétaire, au figuré et au propre.

    Autre portrait de patron pendant qu'on y est :

    « Dans le bureau, situé face l'escalier, le feu brûle, mais pas pour tout le monde. Une masse informe, au ventre grondant et rebondissant, appuie une tête pendante et échevelée, tandis que les membres jetés négligeamment au hasard, empêchent tout accès à la douce chaleur. C'est le patron, qui est là : saluez sa majesté ! »*

     

     

    * Henri Solle, Je dis ceci à mon patron / par un employé d'hôtel, Toulouse, 1905 (gallica.bnf)

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique