• Au commencement

    La fin d'un mythe

    La fin d'un mythe, croquis préparatoire

    Les commentaires sur le dernier objet blistérieux m'incitent à apporter quelques précisions. Voilà de quoi satisfaire une curiosité ou lever des doutes – à supposer qu'il y en eût.

    Au commencement, il y a le blister. C'est la première contrainte à laquelle je me plie. Ici, il présente 3 alvéoles de largeur sensiblement égale, encadrées par deux plus étroites. Elles me font penser aux niches qui abritent les statues dans les chapelles bretonnes. Chacune d'elles va donc recevoir un personnage.
    Les miens vont communiquer. Le blister me permet également de travailler sur deux plans : le même personnage sera représenté deux fois : il reçoit l'offrande, il la donne à son voisin. La tulipe est empruntée à mon vocabulaire plastique. Le musclé de gauche, dessin postérieur aux autres tracés – je vais où il reste du vide – est un essai de costume, non retenu. Un cochon prend la place d'un premier animal indéterminé. Donne-t-on des fleurs au cochon ? La question vaut pour le dernier personnage qui rompt la chaîne. On a comme qui dirait une allégorie.
    On a aussi une représentation de l'humanité. Solidaires, oui, mais pas tous – le message annoncé.

     

    « Attendez, c'est pas finiNée sous un signe d'eau »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Février à 07:08

    Radio-trottoir :

    - Merci de nous mettre dans le "secret" de la création...

    - Sainte Alvéole, priez pour nous...

    - Les tulipes au frigo ont une meilleure espérance de vie...

      • Dimanche 26 Février à 21:37

        À propos de tulipes et de roses, entendu ce matin dans le petit poste qu'il ne fallait pas noyer les tiges dans les vases.

    2
    yannick
    Dimanche 26 Février à 08:19

    Au dos de l'image, une douleur qui n'en finit pas. Alors, si la fleur est dogme, saluons le courage de la main rompt la chaîne ...

      • Dimanche 26 Février à 21:44

        Étonnante ton approche. En préparant ce billet, j'ai renoncé à évoquer la petite part sans doute d'un film que je venais de voir : Histoire de Judas, de Rabah Ameur-Zaïmeche.

    3
    Flora
    Dimanche 26 Février à 08:40

    Bereshit ...

      • Dimanche 26 Février à 21:45

        Bere shit ! Tu vas réveiller Marx.

    4
    K
    Dimanche 26 Février à 09:00
    Toujours bon de rappeler qu'au commencement il y a le début.
      • Dimanche 26 Février à 21:50

        D'autant qu'il y a quelques jours (Temps que ça dure – 22.02), on pouvait être perturbé par l'annonce qu'une naissance marque la fin d'un éternité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :