• Autre bouquet

    Yves Barré
    À force d'avoir n° 68, 2020, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    Une pensée émue pour les enfants qui offrent un bouquet de fleurs à leur maîtresse d'école.

    Une pensée – émue, elle aussi – pour les coucous qui croupissent doucement, sur le coin du bureau de la maîtresse.

    « C'est le bouquet !Auparavant »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Juin à 05:44

    Hormis les coeurs de pierre, tout le monde aura une pensée émue aujourd'hui...

      • Samedi 20 Juin à 22:23

        Une aujourd'hui, une autre demain.

    2
    yannick
    Samedi 20 Juin à 08:19

    J'attendais une occasion pour t'offrir des fleurs ... la voilà !

      • Samedi 20 Juin à 22:26

        Je connais une jardinerie qui affiche en fin d'année scolaire : offrez des fleurs à votre maîtresse. La fin d'année scolaire, voilà une occasion.

    3
    Samedi 20 Juin à 11:05

    à quelqu'un qui demandait à A. Baraton comment faire durer les fleurs sur la tombe, il répondait : y aller plus souvent !

    signé : las tic 

      • Samedi 20 Juin à 22:27

        Alain Baraton ne dit pas que des bêtises.

    4
    Dimanche 21 Juin à 08:45

    jadis

      • Dimanche 21 Juin à 20:24

        On t'a fait ça aussi !

    5
    Dimanche 21 Juin à 17:33

    des pensées il faut en avoir oui

      • Dimanche 21 Juin à 20:24

        C'est plus beau que des coucous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :