• WC

    Toilettes publiques quelque part au bord de la N12.
    Ces graffitis ont vraisemblablement  deux auteurs différents.
    À gauche, le trait est fin, les oreilles pointues ajoutent un côté chatte,  le personnage semble siffler en travaillant, ce qui révèle,chez le graffeur, un certain sens de l'observation.
    À droite, le trait est grossier, le personnage souffre visiblement de calculs rénaux. Et qu'on ait pris soin d'écrire "WC" ne se justifie guère en ce lieu.

    Ceci dit, les toilettes étaient propres.


    13 commentaires
  • Billet paru en octobre 2010, augmenté de la contribution essentielle d'un homme de la partie.

     Victor Hugo et Marcel Proust
    Victor Hugo et Marcel Proust, lors d'un souper à Guermantes (Seine-et-Marne) – Photo NN

    Dans ses Mémoires, Juliette Drouet relate qu'au cours du souper, la discussion a porté sur le personnage de Monsieur Madeleine. Madeleine dont Marcel Proust fera plus tard, à ses temps perdus, un objet de recherche.

    Ce même soir, le grand poète français, prodigue en alexandrins, aurait également déclaré :
    « Voudriez-vous Marcel, céans passer le sel.»

    Le propos n'a cependant pu être vérifié.

    D'autres sources généralement bien informées* affirment que Marcel, après une discrète quinte de toux, aurait répondu :
    « Du sel pour votre esprit, quoi de plus naturel.
      Comment vous dire non, comment vous dire non,
      Cependant, cher Victor, nous petit-déjeunons...»

     

    * Propos rapportés par Topa.


    8 commentaires
  • Parachute de M. Mayoux

    Nous sommes en 1912, on n'allait pas tarder à être moins insouciant.
    En attendant, pour distraire ses contemporains, M. Mayoux jetait depuis la tour Eiffel, des poutres attachées à un parachute de son invention.
    On lui interdit bientôt cette pratique après qu'une des poutres eut fracassé la tête d'un badaud.
    M. Mayoux dut prendre la poudre d'escampette quand on s'avisa qu'il démontait, pièce après pièce, le monument parisien.

     

    Source image : gallica.bnf.fr
    20-10-12, essais de parachute de M. Mayoux (descente du parachute attaché à une poutre de 40 kilogrammes, sous la tour Eiffel)


    8 commentaires
  • « Adam et Ève n'avaient pas besoin de bêcher, de semer, d'arroser... les légumes poussaient tout seuls... et il n'y avait pas de mauvaises herbes.»*
    Jardinier ! C'était pas un métier !**
    Ça commençait bien. Ça n'allait pas tarder à se gâter. Et il allait falloir inventer les pesticides pour traiter les pommiers.

    La Miche de pain

    * La Miche de pain, catéchisme illustré, page 44
    ** À propos, avez-vous lu Rue des courtils, un livre précieux, promesse d'abondante récolte.


    9 commentaires
  • Rasoir

    1895.
    Il faudra encore quelques années avant que King C. Gillette invente le rasoir jetable.
    Et raccourcisse sa moustache qu'il avait tombante..

     

     

     

    Sources : gallica.bnf.fr ;  www.prodimarques.com


    10 commentaires
  • Dans la vitrine du chausseur :

    Un pied sur deux

     Un sur deux ? On demande à voir.

    Un pied sur deux

    C'est tout vu !


    11 commentaires
  • Danse

     

    À 87 ans, cette passionnée anime des ateliers de danse folklorique et de salon à Flers.
    Pour s'entraîner, lorsque son époux est absent, la danseuse se sert d'une chaise en guise de cavalier.*

     


    * À 87 ans, elle danse neuf heures par semaine,
    Ouest-France, édition du soir, 13.05.16

    Photo : À Deauville, danseuses sur la plage [1922].
    Source : gallica.bnf.fr


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique