• Parachute de M. Mayoux

    Nous sommes en 1912, on n'allait pas tarder à être moins insouciant.
    En attendant, pour distraire ses contemporains, M. Mayoux jetait depuis la tour Eiffel, des poutres attachées à un parachute de son invention.
    On lui interdit bientôt cette pratique après qu'une des poutres eut fracassé la tête d'un badaud.
    M. Mayoux dut prendre la poudre d'escampette quand on s'avisa qu'il démontait, pièce après pièce, le monument parisien.

     

    Source image : gallica.bnf.fr
    20-10-12, essais de parachute de M. Mayoux (descente du parachute attaché à une poutre de 40 kilogrammes, sous la tour Eiffel)


    8 commentaires
  • « Adam et Ève n'avaient pas besoin de bêcher, de semer, d'arroser... les légumes poussaient tout seuls... et il n'y avait pas de mauvaises herbes.»*
    Jardinier ! C'était pas un métier !**
    Ça commençait bien. Ça n'allait pas tarder à se gâter. Et il allait falloir inventer les pesticides pour traiter les pommiers.

    La Miche de pain

    * La Miche de pain, catéchisme illustré, page 44
    ** À propos, avez-vous lu Rue des courtils, un livre précieux, promesse d'abondante récolte.


    9 commentaires
  • Rasoir

    1895.
    Il faudra encore quelques années avant que King C. Gillette invente le rasoir jetable.
    Et raccourcisse sa moustache qu'il avait tombante..

     

     

     

    Sources : gallica.bnf.fr ;  www.prodimarques.com


    10 commentaires
  • Dans la vitrine du chausseur :

    Un pied sur deux

     Un sur deux ? On demande à voir.

    Un pied sur deux

    C'est tout vu !


    11 commentaires
  • Danse

     

    À 87 ans, cette passionnée anime des ateliers de danse folklorique et de salon à Flers.
    Pour s'entraîner, lorsque son époux est absent, la danseuse se sert d'une chaise en guise de cavalier.*

     


    * À 87 ans, elle danse neuf heures par semaine,
    Ouest-France, édition du soir, 13.05.16

    Photo : À Deauville, danseuses sur la plage [1922].
    Source : gallica.bnf.fr


    13 commentaires
  • Assise sur une chaise


    Soirée arrosée.
    Cet homme marié n'accepte pas qu'un invité propose une chaise à sa maîtresse pour s'asseoir à côté d'une autre personne.
    Claque magistrale à la maîtresse, puis incendie de la chambre à coucher.
    La chaise échappe à la justice.
    Pas l'homme.

     

    * Source : Ouest-France Le Mans, 26.05.16.
    Photo : Femme assise sur une chaise dans un jardin tenant un livre à la main. Gallica.bnf.fr


    16 commentaires
  • IAu siècle avant-dernier, on disait proverbialement d'un homme minutieux, qu'il mettait les points sur les i.

    L'abbé Barthélemy, dans les mémoires de sa jeunesse, dit, en parlant de l'académicien de Boze, il voulait que je misse les points sur les i ; moi, qui souvent ne mettais pas les i sous les points.*

     
    Maintenant, c'est plus pareil, ça change, ça change.** Il y aurait comme une nuance de fermeté dans le propos.

    Projet de loi sécuritaire : Hollande va mettre les points sur les i ***


    Ce qui avait sens aux temps où l'i n'était qu'un baston et qu'on voulait le distinguer des lettres voisines, est proprement inconséquent aujourd'hui. Mettre un point sur l'i, c'est l'affubler d'un tréma faisant le poirier. On mesure le ridicule.

     

     

     

    * Dumersan in Encyclopédie moderne ou Dictionnaire abrégé des sciences, des lettres et des arts, par M. Courtin, tome XIV,  Paris, 1828
    ** Emprunt à Boris Vian
    *** Europe 1, 7 janvier 2016, 07h38
    Source illustration : Abel Truchet , Pour nos enfants. Récréation amusante, Éditions des Grands Magasins du Louvre, Paris, 1906 (gallica.bnf.fr)


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique