• Comment j'ai écrit certains de mes articles ?*

     

    Images

     

    Ça a l'air de couler de source... Pas tout à fait.

    Voyons pour le billet d'hier.

    J'ai sous les yeux depuis quelques jours la page 5 des Alpes mancelles libérées du 11 juin. Avec ce témoignage de lecteur sur les chances de l'équipe de France à la Coupe du monde de balle au pied.

    Quelle image pour dire un peu plus sans écrire plus ?

    Je flotte, j'hésite, rejette... poule (jeu de mots facile), gardienne d'oie en fonte, tas de fumier (surmonté d'une bergeronnette grise)... C'est l'oie pondeuse, juchée sur son mur, écharpe tricolore autour du cou qui a la vedette. Le titre reste dans l'ambiance, d'autant que Rama Yade en remet une couche sur le net.

     

    Allez, demain est un autre jour. Au menu : la pelle du 18 juin !

    – Il ne va pas oser ?

     

    * On aura compris l'allusion à Raymond... Roussel. Pas Domenech !


    16 commentaires
  • Je résume rapidement pour ceux qui prendraient l'épisode en cours. « Ève cueille la pomme... elle va la manger... puis elle en donnera à Adam qui en mangera aussi... ils désobéissent...»

    « À partir de ce moment-là... il y a eu sur la terre des épines et des mauvaises herbes. Il y a des animaux qui sont devenus méchants

     

    La Miche de pain

     

    Retenez qu'il y a des animaux méchants et des autres pas

    Demain, à ce même emplacement, Ahoui vous promet des images d'une rare cruauté : le combat sans merci entre un animaux* méchant et un animaux pas.

    Pensez dès maintenant, à éloigner vos enfants de l'écran.


    * Je ne sais pas si on met un x quand il n'y a qu'un seul animaux.


    Citations et illustration extraites de la Miche de pain.


    21 commentaires
  • Le 21 mai 2010, on célébrait le 539e anniversaire de la naissance d'Albrecht Dürer. Ce jour-là, on apprenait sur le blog Ahoui – vérifiez si vous doutez – que j'avais échangé, sur un vide-greniers, quelques euros difficilement gagnés contre un livre pieux.

    – Tu nous embrouilles... Viens-en au fait.

    Livre pieux donc, dans lequel je lis :

    « Adam et Ève n'avaient pas besoin de bêcher, de semer, d'arroser... les légumes poussaient tout seuls... et il n'y avait pas de mauvaises herbes

    Jardinier ! C'était pas un métier !

    Ça commençait bien.

    On va voir que le temps va se gâter.

    La Miche de pain

    La Miche de pain, catéchisme illustré, page 44

     


    20 commentaires
  • Fenêtre sourde 400 ans, jour pour jour, que Ravaillac est mort. Célébrons.

    Je vous épargne la description de l'exécution – beaucoup plus propre si on avait connu la tronçonneuse. On ne refait pas l'histoire !

    Je ne dis pas que la sentence était imméritée, mais on a aussi condamné la maison. Et de même que le bourreau ne put recueillir – pour les brûler et en disperser les cendres – les membres et autres morceaux de corps emportés par la foule, la maison ne fut pas détruite. Seules, portes et fenêtres furent murées.

    Un siècle et demi plus tard, on repeignit, sur les parpaings, des croisées en trompe-l'œil (photo ci-contre). Jean-Claude T., jeune artisan peintre et tapissier, qui venait d'ouvrir échoppe près des ifs déjà millénaires de la Lande-Patry, reçut cinq sols pour cette tâche.

    Il est assez insolite de relever que la demoiselle Corday qui lui commanda l'ouvrage n'allait pas tarder à acquérir une petite renommée pour avoir fait couler du sang dans une baignoire.

     

     

     


    18 commentaires
  • François Boucher Dans la Tragédie du président, con !, Franz-Olivier Giesbert cite le susdit : « Un jour, je finirai par retrouver le salopard qui a monté cette affaire et il finira sur un gantchou.»

     

    « Dans le ganchou ! Quelle bête est cela ?»*

     

    Ouvrons le Parler de Marseille et de Provence de Philippe Blanchet, à la page 78** :

    GANTCHOU, n. m.

    1. Esse de boucher, crochet.

    « Il nous faut un gantchou.» (Marseille, Var, Haute Provence).

    2. Dentier, dentition (Marseille).

    « Hé, bé, on n'a plus qu'à te refaire le gantchou.»

    Peu fréquent dans les deux sens.

    Du provençal gànchou, même sens.

     

    * Arlequin, dans Arlequin Mahomet (acte IV), de Jean-François Cailhava de l'Estandoux.

    ** édition Bonneton, 2004

     

    illustration : détail d'un tableau attribué à Boucher.


    16 commentaires
  • Volants Volants de Gargantua en Vendée

     

    Je reçois, du Conseil général de Vendée, un courriel m'invitant à rétablir la vérité quant à ce magnifique ensemble de ce que – sur la foi de sources qui semblaient sûres – nous avons décrit comme des ogives nucléaires. Il s'agit – et nous en sommes ravis – d'objets autrement pacifiques.

    « Issue de l’ancien Bas Poitou, la Vendée dispose d’une histoire et d’un patrimoine d'une grande richesse. Mégalithes, églises romanes, forteresses médiévales, collection unique des jouets de Gargantua, châteaux et demeures Renaissance, en sont autant de témoignages.»

    Notre document présente donc ici les volants avec lesquels Gargantua jouait à la poona* – l'ancêtre de notre moderne jeu de badminton. Ces volants sont conservés au Musée des Jeux et Ris de Gargantua, à Aziré.

     

     

    * On lit, au chapitre XXII du livre de Rabelais : Gargantua jouait « à la bille, à pinse morille, au savatier, au poirier, au hybou, à pimpompet, au dorelot du lievre, au triori, à la tirelitantaine, au cercle, à cochonnet va devant, a la truye, à ventre contre ventre, à la pouna au vol [...] »


    14 commentaires
  • ogives.jpg Ogives en Vendée – avril 2010

     

    Barack Obama et Dmitri Medvedev  viennent de signer un accord de réduction des armes nucléaires. Je dis bravo*. Les ogives retirées de la compétition sont soigneusement alignées sur un stade désaffecté quelque part en Vendée – nous ne sommes pas autorisés à donner davantage de précisions.

    – Rassure-nous : elles sont désarmées ?

    – Oui, celles qui sont cerclées de rouge...




    * Ne nous emballons pas ! Tout n'est pas si rose (Le Monde, 15.04.10) !


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique