• Bleu ou blanc

    Paysage bleu ou blanc

    Paysage bleu ou blanc
    2017, acrylique sur toile, 100 x 80 cm

     

    « Dans l'obscurité des jardins, que reste-t-il encore à voir, à regarder, à craindre ? Que reste-t-il pour notre intelligence, nos soupirs et nos larmes ? Que faire des entrelacs, des fougères assoiffées, des rivières et des lacs, de toutes ces montagnes, que faire enfin de toutes nos solitudes ? »*

    Ce questionnement de Nicolas Raboud sur l'œuvre de Frédéric Pajak me semblait s'appliquer également à ces Paysages qui en sont sans en être tout à fait.

     

     

    * in Un certain Frédéric Pajak, Les Éditions Noir sur blanc, 2017

    « Chant de l'ormeRéminiscence »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Septembre à 05:35

    Une vache blanc bleu belge est cachée dans le paysage. Sauras-tu la retrouver ?...

      • Vendredi 8 Septembre à 09:52

        Oui. Enfin, peut-être...

    2
    Vendredi 8 Septembre à 07:39

    les épis ont bu le ciel

      • Vendredi 8 Septembre à 09:54

        Ils sont épis de lumière...

    3
    Samedi 9 Septembre à 07:38

    Au Canada, pays de vastitude, on arpente les forêts en hélicoptère...

      • Samedi 9 Septembre à 21:18

        Et les chiens de traîneau restent auprès de la cheminée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :