• Bretelles

    C'est pas le tout

    Affiche, 2013, pastels à l'huile

     

    Onzième affiche pour C'est pas le tout, festival de théâtre amateur.

    Depuis 2003, je mets en situation des acteurs d'un répertoire le plus souvent comique. Les animaux, généralement en couple, participent à la fête ; ils rappellent la volonté de maintenir une activité culturelle en milieu rural – les représentations sont données dans des lieux inhabituels : hangars, granges...

    On objectera qu'ici l'animal est un cheval jupon. Mais le couple contacté – étalon et vache, l'un monté sur l'autre – s'est enfui quand il a entendu les ciseaux de la censure.

     

    La collection d'affiches est visible ici.

    « On va pas perdu...De Georges Simenon »

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Mars 2013 à 08:36

    Bravo les gars les filles !...

    Au sens premier, "amateur" veut dire celui/celle qui aime... Ce n'est pas par hasard...

    2
    Mardi 12 Mars 2013 à 08:55

    Charnie, étymologiquement, serait à rapprocher de charme...

    3
    Mardi 12 Mars 2013 à 08:56

    Battre sa femme et manger les sous, y a aussi des hommes vaches !

    4
    Mardi 12 Mars 2013 à 08:56

    C'est un  cheval en provenance de lasagnes ?

    5
    Mardi 12 Mars 2013 à 09:00

    Et en matière de théâtre, l'amateur est aussi mateur.

    6
    Mardi 12 Mars 2013 à 11:19

    des fesses rebondies qui ne demandent qu'à se faire mater.

    signé : double sens

    7
    Mardi 12 Mars 2013 à 13:43

    Entrées au chapeau ? On ne présente pas le chapeau à la fin ? Parce que les spectateurs (s'il en reste) donneraient moins qu'au début ?

    8
    Mardi 12 Mars 2013 à 15:37

    tu es partout......bravo l'artiste

    9
    Mardi 12 Mars 2013 à 16:48

    Revoyant les affiches antérieures, j'ai un vrai coup de cœur pour celle de 2002.

    10
    Mardi 12 Mars 2013 à 21:51

    Gérard Taverdet le pense également dans Noms de lieux du Maine (Bonneton, 2003).

    Et cadeau, ce poème d'Alain Boudet :

     

    Le charme
    n’a besoin
    d’aucun oiseau pour plaire.

    11
    Mardi 12 Mars 2013 à 21:54

    Je trouve le qualificatif vache, vache pour la vache.

    Maintenant, si je dis chien, ça va être chien pour le chien. Si je dis rosse, rosse pour la rosse

    12
    Mardi 12 Mars 2013 à 21:57

    Lasagne en Roumanie ?

    13
    Mardi 12 Mars 2013 à 21:59

    Double sens ? Tu entends par là que l'autre face est aussi à mater ?

    14
    Mardi 12 Mars 2013 à 22:01

    C'est juste. On pourrait dire sorties au chapeau.

    15
    Mardi 12 Mars 2013 à 22:03

    Je signe seulement l'affiche.

    16
    Mardi 12 Mars 2013 à 22:10

    Tu es homme de goût.

    Mais on ne savait pas encore trop ce que serait le festival. Les suivantes sont davantage dans l'esprit, festif, léger.

    Celle de 2002 donc, et une déclinaison graphique sur les trois coups frappés en milieu rural (trois bâtons brigadiers, trois ronds pour le son, et un carré –pré – vert). Papiers déchirés, montés sur le plateau du scanner. Plus de trace de l'œuvre originale.

    17
    Mercredi 13 Mars 2013 à 12:12

    En Roumaie ou ailleurs ça voyage beaucoup le cheval par les temps qui courent !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Vendredi 15 Mars 2013 à 18:55

    Ne compte pas sur moi pour recompter.

    S'il y a 3 paires de jambes, il y a vraisemblement 3 personnages, sauf si l'un d'eux est quadrupède.

     

     

     

    19
    Léonie Laroue
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:39

    Je ne voudrais pas jouer au juge sévère mais il me semble qu'il y a une main de trop, et mal placée qui plus est ...

    Léonie Laroue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :