• Ça, c'était avant

    Yves BarréPour ne pas oublier

     

    Le premier baiser
    on pouvait pas savoir.
    Depuis
    la science
    a fait des progrès.


    Baiser, 10.01.10, mine de plomb & pastel sur papier Ingres, A4

    « RemboursezBaiser sur la joue »

  • Commentaires

    1
    broutilleb
    Jeudi 26 Mars 2020 à 08:18

    si doux

      • Jeudi 26 Mars 2020 à 22:27

        Tout moi, ça !

    2
    Jeudi 26 Mars 2020 à 08:40
    individu1671137

    Pourquoi m'appelles-tu "la science" ?

      • Jeudi 26 Mars 2020 à 22:28

        Je ne voulais t'offenser. Comprends que c'est un hommage.

    3
    yannick
    Jeudi 26 Mars 2020 à 09:37

    Ah! les drapés de Zurbaran cachent bien des mystères !

      • Jeudi 26 Mars 2020 à 22:34

        On s'en met un, pour voir :

        Zurbaran
        Saint Sérapion

    4
    Jeudi 26 Mars 2020 à 09:52

    ... pas que des progrès, d'ailleurs !...

      • Jeudi 26 Mars 2020 à 22:34

        C'était pourtant ce que je croyais, enfant.

    5
    Jeudi 26 Mars 2020 à 12:20
    célestine

    L'homme avait oublié que la douceur d'un baiser soigne davantage que les medocs...

    Il inventa une maladie qui empêchait de s'embrasser

    Ça entraina la fin de tout, et surtout des haricots.

    •.¸¸.•*`*•.¸¸

      • Jeudi 26 Mars 2020 à 22:36

        Je baise mon miroir pour ne pas perdre la main le goût.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :