• Vigeland

     

    Je me suis laissé dire que le poète avait choisi son pseudonyme sur les timbres de Norvège. Dire qu'il aurait pu s'appeler Helvetia ou Magyar.

    Un poème de Norge, ça vous dit ?
    Pour accompagner la sculpture de Vigeland, ce sera Équilibre.

    Équilibre

    « Se tenir debout sur une flamme de bougie exige un long exercice, un profond ravissement intérieur, un mépris de la souffrance physique et pour tout dire, c'est plus une victoire sur soi-même que sur une bougie.»*

     

     

    * Les Cerveaux brûlés, in Œuvres poétiques, Seghers, 1978

    La carte postale présente une vue du parc Vigeland à Oslo.


    7 commentaires
  • Passage protégé

    © éditions Bleu Pastel


    15 commentaires
  • Chemin des poètes
    L'enveloppe et déjà, on commence à rêver.
     

    Un chemin des poètes. Si haut. C'est trop !

    Comme aurait écrit Verlaine, le jour où il avait laissé tomber son dictionnaire de poche depuis cette passerelle, « je voillage vertigineusement ».

     

     


    9 commentaires
  • Thaïlande12 bahts

     Une carte de Thaïlande. C'est bath !*

    Ce paysage tout en nuances de verts : Koh Pee Pee.
    Gros pipi ?** 
    « Urine verte annonce maladie des viscères », disait Pline qui nous mettait encore en garde : « Les mages défendent que pour uriner on se découvre en face du soleil ou de la lune, ou qu'on arrose avec l'urine l'ombre de qui que ce soit.»
    Surtout pendant la mousson !

     

    * Mais qui parle encore comme ça depuis que Boris Vian n'est plus snob ?
    ** Humour à 2 bahts : il le dit, il le fait ! Grand temps que l'année se termine...


    3 commentaires
  • Mes amis ont cure de mon éducation esthétique.

    Application de boue pour patient couché : rien ne ferait reculer un éditeur de cartes postales. Pas même des épinards au menu !

     Dax
    Carte postale "Couleurs et lumières de France". Dax.

     

     


    10 commentaires
  • Carte de vacances. De gros bisous ! Une petite chatte ! Une grande motte !
    Faut pas m'prendre aux mots !

     

    Carte postale


    5 commentaires
  • Carte postale Il a bon dos le baudet.

    – On allitère ?

    – Eh oui ! À l'image d'Augustin de Piis*, dans L'Harmonie imitative de la langue française :

    Souffrez qu'Aliboron clopinant, ricanant,
    Et bravant le bâton d'un maître chagrinant
    Ouvre une large gueule et s'évertue à braire.

    N'entend-on point dans ces vers, les hi-hans ?

     

     

    * Dès demain, je reviendrai vers Augustin de Piis qui, en son temps, m'en a fait une très bonne.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique