• Chaise : avec ou sans

    Yves Barré

    Est-ce parce qu'il a une allure d'homme primitif – et ce, en dépit de la casquette qui le coiffe – que ce personnage en quête de chaise – comme si s'asseoir pouvait occuper la pensée au retour d'une chasse au mammouth ! – a croisé sur sa piste le poème de Milène Tournier, extrait de Poèmes d'époque, Polder de la dernière livraison ?* Je cite** :

    « Pour que la vie apparaisse,
       Il faut du calme,
       Au moins une chaise. »

     

    * – Étais-tu obligé de tourner une phrase avec tant d'incises ?
       – Non, sans doute, mais j'ai le privilège d'être chez moi.

    ** avec l'autorisation de l'auteure.
    Milène Tournier, Poèmes d'époque, préface de François Bon, photo de couverture : Rémi Tournier, Décharge & Gros Textes éditeurs, collection Polder 184, 2019
    Un bonheur de lecture.
    Voir le site de la revue Décharge.

     

     

    Personnage en quête de chaise
    2016, linogravure, 20 x 15 cm
    Dans la même série : Manière de.

     

     

    « Au débutPince sans rire »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Novembre à 11:44
    celestine

    Bon d'accord, si tu incises... ;-)

    •.¸¸.•*`*•.¸¸

      • Samedi 9 Novembre à 09:47

        Je ne veux pas abuser non plus.

    2
    Jeudi 7 Novembre à 12:02

    je vois le pourquoi du choix ; un siège est nécessaire pour toute assise

    signé : hein six

      • Samedi 9 Novembre à 09:48

        Un arrière-train est encore plus nécessaire.

    3
    Jeudi 7 Novembre à 14:46

    Rebond historique : quand la responsable de la D.R.A.C. est venue à Durcet pour la première fois et qu'elle a vu tous ces poètes dans notre salle polyvalente, elle a demandé une chaise !...

      • Samedi 9 Novembre à 09:49

        Ça a pu lui faire un choc, en effet.

    4
    Vendredi 8 Novembre à 07:49

    Prendre un bon Polder et s'asseoir....

      • Samedi 9 Novembre à 09:52

        Les deux plus récents sont de belles découvertes : Vracquentaire ou Fracas d'une course en détraque, de Christine Zhiri, préface de James Sacré, et  Poèmes d'époque de Milène Tournier, préface de François Bon.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :