• Chaise : avec ou sans

    Yves Barré

    Est-ce parce qu'il a une allure d'homme primitif – et ce, en dépit de la casquette qui le coiffe – que ce personnage en quête de chaise – comme si s'asseoir pouvait occuper la pensée au retour d'une chasse au mammouth ! – a croisé sur sa piste le poème de Milène Tournier, extrait de Poèmes d'époque, Polder de la dernière livraison ?* Je cite** :

    « Pour que la vie apparaisse,
       Il faut du calme,
       Au moins une chaise. »

     

    * – Étais-tu obligé de tourner une phrase avec tant d'incises ?
       – Non, sans doute, mais j'ai le privilège d'être chez moi.

    ** avec l'autorisation de l'auteure.
    Milène Tournier, Poèmes d'époque, préface de François Bon, photo de couverture : Rémi Tournier, Décharge & Gros Textes éditeurs, collection Polder 184, 2019
    Un bonheur de lecture.
    Voir le site de la revue Décharge.

     

     

    Personnage en quête de chaise
    2016, linogravure, 20 x 15 cm
    Dans la même série : Manière de.

     

     

    « Au débutPince sans rire »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Novembre 2019 à 11:44
    celestine

    Bon d'accord, si tu incises... ;-)

    •.¸¸.•*`*•.¸¸

      • Samedi 9 Novembre 2019 à 09:47

        Je ne veux pas abuser non plus.

    2
    Jeudi 7 Novembre 2019 à 12:02

    je vois le pourquoi du choix ; un siège est nécessaire pour toute assise

    signé : hein six

      • Samedi 9 Novembre 2019 à 09:48

        Un arrière-train est encore plus nécessaire.

    3
    Jeudi 7 Novembre 2019 à 14:46

    Rebond historique : quand la responsable de la D.R.A.C. est venue à Durcet pour la première fois et qu'elle a vu tous ces poètes dans notre salle polyvalente, elle a demandé une chaise !...

      • Samedi 9 Novembre 2019 à 09:49

        Ça a pu lui faire un choc, en effet.

    4
    Vendredi 8 Novembre 2019 à 07:49

    Prendre un bon Polder et s'asseoir....

      • Samedi 9 Novembre 2019 à 09:52

        Les deux plus récents sont de belles découvertes : Vracquentaire ou Fracas d'une course en détraque, de Christine Zhiri, préface de James Sacré, et  Poèmes d'époque de Milène Tournier, préface de François Bon.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :