• Chapeau l'artiste

    Yves Barré

     

    Le baiser qui décoiffe
    2018, pastels à l'huile sur kraft, env. 20 x 20 cm

     

    « Il m'écrit un bisou.
    Mais je n'en veux pas.
    Oh, j'en connais l'espèce, à qui ne serait-elle pas familière ?
    Un bisou borde les peines, clôt les lèvres.
    C'est une monnaie de billon, un passe-avant
    La paix achetée.»
    [...]

    Élisabeth Pino
    Maraudes, La Pensée vagabonde, 2013

    « N'y voir...Bonheur à petit prix »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Juin à 04:30

    Accompagnement proposé : https://www.youtube.com/watch?v=WnU1TwjuqkM

    + Chapeau de chez Chapeau !...

      • Vendredi 1er Juin à 21:36

        Barbara d'Alcantara dans la famille de Julos !

    2
    yannick
    Vendredi 1er Juin à 08:57

    ça décoiffe !

      • Samedi 2 Juin à 07:36

        Ça décoiffe tant qu'on ne voit pas la raie sur l'image.

    3
    Vendredi 1er Juin à 12:06

    billon ? peut on éclairer ? ça me fait penser à "Petit bleu petit jaune" et la découverte de la palette

    signé : mais l'ange

      • Vendredi 1er Juin à 21:33

        "Monnaie de billon", voir article du Cnrtl. "Passe-avant", voir "passavant", autre graphie, sur le même Cnrtl.

    4
    Vougeot
    Dimanche 3 Juin à 13:21

    Un baiser, vraiment ? On pourrait aussi penser qu'ils se bouffent  le nez ... (relisant ce que je viens d'écrire, je me dis tout d'un coup que ça ne se dit peut-être plus.)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :