• Conte à dormir debout

    Belle au bois dormant

    La Belle au bois dormant :
    « Vivre dans le coton n'empêche pas d'avoir besoin de se dégourdir les jambes après la sieste. »

    « À bout de ses peinesOn nous aura prévenus »

  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Juin 2015 à 00:15
    Cristophe

    Évidemment, si on a les jambes en coton...

    What ?

    2
    Samedi 27 Juin 2015 à 05:38

    C'est la moitié de qui ?...

    3
    paul(A)
    Samedi 27 Juin 2015 à 07:13

    une partie de jambes en l'air qui a mal tourné: le prince peu charmant est parti avec les jambes de la belle à son cou!

     

    4
    Samedi 27 Juin 2015 à 07:44

    Serait-ce une moitié de billet?

    5
    K
    Samedi 27 Juin 2015 à 08:24

    De prince charmant à prince marchant : il ne sera pas rattrapé par la femme tronc.

    6
    Samedi 27 Juin 2015 à 10:49

    je ne savais pas que l'ubiquité se manifestait ainsi.

    signé : un apprenant

    7
    Dimanche 28 Juin 2015 à 07:23

    Ses jambes sont allées se dégourdir toutes seules...

    8
    Martine
    Dimanche 28 Juin 2015 à 11:09

    Eh!oui!et des jambes trop dégourdies finissent par ne plus revenir .....

    pour vivre leur vie.......

    9
    Dimanche 28 Juin 2015 à 17:04

    Label "Auboisdormant" garantit un coton sans engrais et sans pesticides. Mais ne garantit pas de l'engourdissement pendant ou après la sieste. Pour votre santé, dégourdissez-vous plusieurs fois par jour.

    10
    Dimanche 28 Juin 2015 à 22:20

    @Cristophe - Jambes en coton, c'est bas de soie.

    @Topa - D'un homme tronc !

    @paul(A) - Pour lui faire, à son retour, la surprise de pantoufles de verre ?

    @Laurent - Demain, je publie le bas.

    @K - Ce prince n'est pas un grand seigneur.

    @thé âche - L'ubiquité ? C'est quand on voit double ?

    @Minik do - ... et elles sont parties à pied.

    @Martine - à Cannes !

    @Lily - Oui, la sieste n'est pas de tout repos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :