• Corbeaux dans tous leurs états

    corbosN4603.jpg

     

     

    Corbacs

    Qui sèchent sur le sol de l'atelier, corbeaux.

     

    Dessiner des corbeaux. Allons au pré.

    Approche préparatoire.

    1°, l'affreux fuit ; 2°, bouge sans cesse.

    La vache ! Placide... plus facile à croquer.

     

    Or donc – étape 3 – qui sèchent ci-dessus, corbeaux en papier déchiré enduit d'encre d'imprimerie. Pour corbeaux sur fil : papier d'annuaire téléphonique. Plus solide que papier de supplément télé qui n'a pas supporté l'encrage – étape 2 ci-contre.

     

    On verra, un jour prochain, si on repasse en ces lieux, où tout cela va nous mener.

    « Cette année-là, on a eu du pot11 11 11 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 06:43
    2
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 12:25

    Sang d'encre du corbeau

    devant la page blanche.

    3
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 13:12

    Ce que je peux dire, c'est que ça va nous mener vers du beau, de l'inattendu (pour des corbeaux), du mobile, du vivant. Le thé à la menthe n'a pas fini d'en voir… Je déguste.

    4
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 18:13

    Tu penses bien que je n'allais pas louper ce rebond en poésie :

    Jean-Pascal Dubost : C'est corbeau (éditions Cheyne).

    5
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 18:47

    Un autre corbeau que j'aime bien :

    6
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:35

    Et il est resté 24 heures à son poste d'observation...

    7
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:36

    « Et encore ! Tu n'as pas vu les plus beaux ! »

    (Alain B., poète)

    8
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:37

    Noir de jais !

    9
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:43

    Bien qu'ils fussent de papier déchiré, je leur trouvais un côté trop poli.

    Entre temps, j'en ai déchiré de nouveaux – plus petits pour que les déchirures prennent plus d'importance – sans être satisfait vraiment.

    10
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:47

    Je me suis bien gardé d'ouvrir le recueil pour n'être pas trop influencé par les superbes dessins de Katy Couprie. Il reste malgré tout dans ces silhouettes, un côté Guide Peterson des oiseaux !

    11
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:48

    Goût partagé.

    Je t'invite à relire Corbac, publié sur ce blog le 25 septembre 2009, pour y apprendre comment ce Corbac aux baskets a été donné à Fred.

    12
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:53

    Voici le grand frère de celui qui illustre l'après-lire des Ballades à contre tons avec oiseaux, de Thierry Gaudin & Pascal Juhel, numéro 14 de la collection Choisi, aux excellentes éditions de l'Atelier de Groutel.

    13
    Mardi 6 Décembre 2011 à 22:45

    Je récupère les affiches. Celle-ci, un peu défraîchie, protège le sol de l'atelier.

    14
    thé âche
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:56

    j'hésite entre freu et grand

    sont beaux tes corbeaux

    à bientôt

    signé l'ornito

    15
    wolfragin
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:56

    Après les linottes.....

    16
    wolfragin
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:56

    D'accord, mais est-ce que tu récupère après le programme de l'Europa jazz festival?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :