• Dada

    Jockey sur sa monture

     

    Longchamp, 1920.

    Jocelyn Martin, le jeune jockey prodige, juste avant le Grand Prix de steeple-chase qu'il va remporter dans un fauteuil, précédant, dans l'ordre, Alec Carter et George Parfrement.

    Source iconographique : gallica.bnf.fr

    « Note bleueEn vedette »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Jeudi 20 Août 2015 à 05:24

    Cette utilisation du barreau de chaise comme échelle à grimper me semble tout à fait novatrice...


    Voilà un tournant capital voire un risque de basculement dans l'histoire de l'art contemporain


    qui hausse le point de vue de façon déterminante. Outre le fait de gagner haut la main et les doigts dans le nez


    le steeple chaise, il a dans sa façon de vouloir voir le monde une forme de génie ce gosse !


    Signé : Le rempailleur

    2
    Jeudi 20 Août 2015 à 06:20

    Quelques réactions, plus ou moins matinales :

    - Mon billet que c'est le père d'Yves, enfant... (monsieur Péèmehu)

    - Cravache à main gôche, pluies éparses suivies d'averses très môches. (dicton)

    - Bound for glory (Woody Guthrie)

    - Et qui c'est qui nettoie les dossiers des chaises des pipeules, hein ?... (mâme Linda)

    3
    Jeudi 20 Août 2015 à 07:49

    Steeple chaise avant le steeple chase...

    4
    Jeudi 20 Août 2015 à 09:10

    l'atavisme y est pour beaucoup dit l'étalon à la jument (qui opine)

    signé : tu causes tu ...

    5
    Martine
    Jeudi 20 Août 2015 à 10:54

    Je ne suis pas selle que vous croyez....lui dit la chaise ......même avec le steeple.....

    6
    Samedi 22 Août 2015 à 22:16

    @yannick - Ton commentaire à propos du génie de ce gosse m'inspire cette réflexion ; la chaise à bascule a-t-elle été inventée avant ou après le mouvement du même nom ?

    @Topa - Monsieur Péèmehu peut se faire rembourser son billet.
    - Dicton trouvé sous le sabot d'un cheval ?
    - Sans commentaire. Le traducteur est absent ce week-end cette fin de semaine.
    - Linda... Vous ferez aussi les bottes du petit.

    @Minik do - Tout à fait.

    @thé âche - Es-tu sûr d'avoir regardé attentivement ? Pour moi, c'est l'étalon qui opine.

    @Martine - Si on doit maintenant écouter les chaises...

    7
    yannick
    Dimanche 23 Août 2015 à 05:41

    Pour te répondre, il me semble que ce sont les enfants qui ont senti combien les chaises mine de rien avaient imposé aux humains la rigidité de leurs lois. La gestuelle obligatoire de la position assise fut tu as du le remarquer contrée par l'imagination rebelle enfantine. Les enfants malgré les remontrances des parents se sont mis à se balancer sur les chaises refusant ainsi le statut d'immobilité que les chaises voulaient imposer. Par ailleurs, je pense que la chaise qui devient à bascule n'est rien moins qu'une sentence imposée pour des raisons obscures à certaines. De fait, pour une chaise devenue à bascule, c'est la honte car cette fois c'est l'humain qui choisit la cadence du balancement. Peu d'études sérieuses n'ont été jusque là entreprises au sujet des chaises, il serait temps de s'y lancer !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :