• Dans le rétro : janvier

    L'année à peine a fini sa carrière, dirait Alphonse... C'est le moment de jeter un œil attendri sur une année de billets quotidiens.
    Le 5 janvier, on avait Un chiffre, des lettres, que Liza – de Grèce – commentait ainsi :
    « Complètement marteau !».
    Je ne l'ai pas pris pour moi, mais j'ai pu me tromper !

     
    Le Mans Le Mans – juin 2008

    – On vous écrira...
    – Des clous... Oui !


    « HomonymieDans le rétro : avril »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 01:12
    Alors si chez toi aussi c'est des rediffs, je retrourne devant ma télé !
    2
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 07:47
    Des clous de ce modèle, on ne les trouve plus en magasin et ils ont une bonne cote sur les étals des brocantes...
    Ils doivent avoir un nom "poétique"... que je me suis empressé d'oublier...
    3
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 09:13
    4
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 10:11
    Veux-tu le générique de la Famille Duraton sur ton téléphone portable ?
    5
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 10:48
    Tu me donnes envie de le retrouver. En attendant je tombe – Non, ça ne fait pas mal. – sur cet article de la Grammaire des grammaires (Girault-Duvivier) :

    « QUINCAILLERIE, substantif féminin. Trévoux et Restaut écrivent clincaillerie, mais l'Académie et les lexicographes modernes ne font usage que du mot quincaillerie, conformément à son étymologie. En effet*, quincaillerie vient de quinque, qui veut dire cinq, parce que, lorsque anciennement on prélevait un droit exorbitant à chaque vente de marchandises, on en exceptait seulement les objets d'une valeur au dessous de cinq sous, qu'on a appelés, à cause de cela sans doute, quincaillerie

    * Cet en effet est d'un grande assurance, Alain Rey n'a pas la même étymologie !
    6
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 10:53
    Je ne réponds pas : j'hiberne.
    7
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 16:08
    Je ne me serais pas permis ...
    8
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 18:35
    Porte clouée sur le modèle d'une nuit étoilée.
    9
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 20:43
    10
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 20:45
    Bah ! Un clou chasse l'autre.
    11
    Mercredi 23 Décembre 2009 à 20:49
    Si la Grande Ourse frappe à ta porte, ouvre-lui.
    12
    Jeudi 24 Décembre 2009 à 10:09
    Et le facteur vient en biclou déposer le courrier ...
    13
    Jeudi 24 Décembre 2009 à 13:18
    Ici, sans doute... les rues sont étroites.
    14
    André
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:21
    J'imagine la construction d'une telle porte aujourd'hui....
    Combien d'heures de calcul informatique pour déterminer avec précision l'emplacement de chacuns des clous ?
    -( ce genre de commentaire ne vaut pas un clou !)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :