• De deux choses

    Yves Barré

    Paysage avec deux choses mouchetées
    2019, acrylique et collage sur toile, 55 x 46 cm

     

    Ces deux choses mouchetées auraient plu à ce professeur d'hippologie* qui, traitant de la robe des chevaux, s'intéressa aux mélanges inégaux de poils de différentes couleurs. Il décrivit le pommelé, le moucheté, le tigré, le truité, le truité et moucheté, l'herminé, le neigé, le tisonné ou charbonné, le zébré, le zain, le rubican, l'aubérisé, le vineux ou rouanné, le bordé, le grisonné.

     

    * Cours d'hippologie à l'usage de MM. les officiers de l'armée,
    par A. Vallon, tome 1, Paris, 1874. Source : gallica.bnf.fr

    « Salut l'artisteLumineux »

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mai à 06:51

    Pour un peu, on dirait du Jean-Claude Ameisen !...

      • Samedi 25 Mai à 23:40

        Pour un peu seulement.

        Ces nuances avaient un réel intérêt pour décrire avec précision les chevaux, avant l'usage de la photographie.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 25 Mai à 09:16
    Francis

    J'hésite : ça grattouille ou....

      • Samedi 25 Mai à 23:41

        À ce moment du récit : plus d'hésitation.

    3
    Samedi 25 Mai à 10:57

    et rien de fabriqué sur la robe : foi de cheval ; je regrette les temps où les chevaux circulaient en ville et sur les routes...

    signé : hip hop

      • Samedi 25 Mai à 23:42

        Je suis trop jeune pour avoir connu ces temps.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :