• Des ocres

    Yves BarréCela fait des ocres, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    Tout a commencé comme une écriture peinture en marge de projets qui nécessitent des temps d'exécution plus longs. Notes de pensées picturales, réemploi de motifs ou confrontations de couleurs. Sur toiles carrées de 20 cm de côté. Au fil des jours, cela finit par constituer un univers cohérent que je continue à enrichir.

    « PartageUne date à retenir »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Dimanche 22 Avril à 07:16

    La peinture, issue d'une écriture " barrée", en écho de tes notes en bas de page me ravissent

    et je rêve ...

      • Dimanche 22 Avril à 20:48

        Certains jours, je me dis que, finalement, ce n'est pas inintéressant.

    2
    Dimanche 22 Avril à 07:38

    Qui dira jamais l'importance de la marge ?...

    (Quand nous étions (beaucoup) plus jeunes, des petits malins réservaient une marge d'au moins dix carreaux, - en plus de l'officielle, matérialisée par une ligne rouge - , ce qui leur permettait de rendre 2 copies doubles pour ce qu'on appelait alors la "rédaction"...)

      • Dimanche 22 Avril à 20:52

        Ah, la rédaction ! En 3e, pour chaque sujet donné, j'en composais quatre. Une pour moi et trois que je vendais aux amis pour un peu d'argent de poche – seule période où mes écrits m'ont enrichi !

    3
    Dimanche 22 Avril à 18:01

    en lisière de soi

      • Dimanche 22 Avril à 20:53

        La lisière de soi, c'est là où commence la rencontre avec autrui.

    4
    Mardi 24 Avril à 00:26
    celestine

    Là, tout n'est qu'ocre et beauté, luxe calme et volupté... ;-)

    ¸¸.•*¨*• ☆

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :