• Des Pyrénées orientales

    Chemin des poètes
    L'enveloppe et déjà, on commence à rêver.
     

    Un chemin des poètes. Si haut. C'est trop !

    Comme aurait écrit Verlaine, le jour où il avait laissé tomber son dictionnaire de poche depuis cette passerelle, « je voillage vertigineusement ».

     

     

    « CrobardsPassage (obligé) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 06:41

    Au premier plan du Canigou (deuxième photo), on reconnaît les orgues d'Ille-sur-Têt, très spectaculaires.

    Très silencieuses aussi car l'organiste est, comme Verlaine, sujet au vertige...

    Quant au "chemin des poètes", l'appellation est incontrôlée...

      • Mercredi 30 Décembre 2015 à 08:11

        Manquerait plus qu'on contrôlât les poètes !

    2
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 11:26

    orientales en plus c'est la voyage assuré (trip) sinon je souscris entièrement à l'assertion de Topa !

    signé : C P à l'envers

    3
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 07:17

    je te souhaite un bel envol pour 2016. bise

    4
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 10:31

    À cette altitude et dans cette étroitesse, on comprend mieux pourquoi les poètes peinent à croiser leur public.

    5
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 10:51

    ça nous pend au nez ou ailleurs (directement ou non) @ +

    signé : madame Lidanlemarc

    6
    martine
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 15:21

    Avec le vertige ....j'aurai du mal à lire des poèmes aussi haut (s)........bisous en ce dernier jour de l'année 

    7
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 17:58

    @thé âche – Souscris, ça peut rapporter gros.

    @photodilettante – Tu ne seras pas surprise que je te souhaite de réussir dans tes projets.

    @Henri – Si j'étais poète, mon premier souhait serait de ne croiser personne sur ce sentier.

    @martine – Je renonce également aux poèmes de haute volée et de haute tenue.

    8
    Vougeot
    Samedi 2 Janvier 2016 à 13:51

    Je choisis le Chemin des poètes de Durcet, au moins c'est plat. Je parle du Chemin. Mais il arrive qu'un poète soit escarpé. Parfois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :