• Détail

    Yves Barré

    Préliminaires (détail), 2022, crayons sur papier, A3

     

    Premier dessin de l'année. On y voit un couple qui, après s'être défait de ses vêtements, se livre à un échange de caresses que les manuels de sexologie ont coutume de nommer préliminaires. Ici, le détail présenté pourrait combler un fétichiste des pieds pourvu d'une imagination féconde.

    « Pas encoreY a plus d'saison »

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Janvier à 07:53

    Lecture d'accompagnement recommandée, "Les prolégomènes" d'Emmanuel Kant, ça calme !...

      • Mardi 4 Janvier à 10:49

        Ça calme ! Ça calme ! On reste quand même sur sa fin.

    2
    Mardi 4 Janvier à 10:03

    des sixdoigts

    signé : de pied

      • Mardi 4 Janvier à 10:45

        Quand on aime, on ne compte pas.

    3
    Celestine
    Mardi 4 Janvier à 18:36
    Ah l’amour… c’est le pied. •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      • Mercredi 5 Janvier à 21:05

        Le pied, oui, à condition qu'on ne lui reproche pas son odeur, comme Justine évoquant ceux du soldat Casimir dont la réplique cingle :
        « J’en ai allongé quelques-uns dans les marais pour beaucoup moins… Toucher aux pieds de l’armée, c’est toucher à sa tête, et toucher à sa tête, c’est toucher à son cœur, et toucher à son cœur…»*


        * dans L'Azote, de René de Obaldia

    4
    Mercredi 5 Janvier à 14:15

    Le quadrupède était une bête à deux dos...

      • Mercredi 5 Janvier à 21:14

        Pas était, mais est.

        Variante :
        Jambes

    5
    Mercredi 5 Janvier à 17:13

    on peut dire aussi "piedsliminaires"

    Bonne année 2022 à toi

    Je pense que tu seras dans notre prochaine revue de blogs

      • Mercredi 5 Janvier à 21:18

        Faire du pied est un bon début.

        Je fais péter une bouteille de Champomy.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :