• Domaine de l'intime

    Rasage

    En 1668, Le docteur Boxbarter rapportait l'histoire de « ce moine de l'ordre des Augustins, âgé de vingt-cinq ans [...] qui, sans être exténué par l'abstinence ni par la mauvaise nourriture, s'aperçut que sa vue s'affaiblissait & que cet affaiblissement allait en diminuant ou en augmentant, selon qu'il se faisait raser ou qu'il laissait croître les poils de ses aisselles.»*

    On ne cherchera pas plus loin, l'origine de l'expression raser à l'œil, devenue, chez les plaisants barbiers, Demain, on rase gratis.

     

     

    * Collection académique composée des mémoires, actes ou journaux des plus célèbres académies & sociétés littéraires, des extraits des meilleurs ouvrages périodiques, des traités particuliers & des pièces fugitives les plus rares..., 1766

     

     

    Intimité, 2017, fusain et pastel sur Kraft, A4

    « Ah si on s'attendait à ça...Comment va le maillot ? »

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Février à 06:58

    - C'est vraiment jouer petit bras... (Clémentine Delait, femme à barbe.)

      • Mardi 7 Février à 22:02

        En recherchant le titre de ce magnifique spectacle : Éloge du poil, de Jeanne Mordoj, j'ai découvert que la compagnie Ahoui proposait ce spectacle tout public : Madame Rose, femme à barbe.Poilant ! Non ?

    2
    Mardi 7 Février à 07:19

    Très efficace,ce rasoir "Ginette" !

      • Mardi 7 Février à 22:03

        Oui. Il faut surtout reconnaître que le crayon de l'artiste est moins rapide que le rasoir.

    3
    Mardi 7 Février à 10:05

    au chalumeau c'est efficace aussi, mais ça sent un peu

    signé : de quoi se poiler

      • Mardi 7 Février à 22:03

        Tout de suite, les grands moyens !

    4
    Mardi 7 Février à 12:48

    Ce moine aura mal compris l'histoire de Samson...

      • Mardi 7 Février à 22:05

        Peut-être, mais les faits ne semblent pas fic-tifs.

    5
    Vendredi 10 Février à 07:59

    tu es bon dans les rondeurs..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :