• Eau dormante

    à l'ami, fidèle et discret lecteur,
    qui vient d'aménager une mare
    pour l'éveil et le bonheur d'un enfant

    Libellule dépriméeLibellule déprimée mâle au jardin – 2008

    Pour les préserver du danger des points d'eau, on racontait aux jeunes enfants bretons que la libellule allait leur coudre les paupières.« An nadoz-aer a wri an daoulagad, la libellule coud les yeux.» L'anecdote est rapportée par Daniel Giraudon qui réunit dans Le Folklore des insectes et autres petites bestioles*, les traditions populaires bretonnes recueillies auprès des anciens.
    En Sarthe, il fallait se méfier d'une espèce de birouille qui hantait mares et puits.

    * éditions Yoran Embanner, 2011

     

     

    « 1er maiChute »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Mai à 05:44

    Des réactions matinales :

    - On n'était pas loin de la bidouille...

    - Tu as des amis choisis...

    - Elle sort bien en quadri...

      • Mercredi 3 Mai à 22:46

        La beste portait un nom qui se rapprochait de birouille. Mon arrière-grand-mère avait un talent certain d'actrice pour m'effrayer sans jamais me la décrire précisément. Je ne m'approchais des puits.

    2
    yannick
    Mercredi 3 Mai à 06:38

    Mais comme disait mère grand " Les petites bêtes ne mangent pas les grosses".

      • Mercredi 3 Mai à 22:47

        Quoique ! Quoique !

    3
    Mercredi 3 Mai à 10:36

    comme quoi le savoir scientifique peut améliorer la vie

    signé : mot râle ( des genets)

      • Mercredi 3 Mai à 22:48

        Tout savoir d'ailleurs ! Et je dirais même plus : tout avoir n'est pas à négliger.

    4
    Jeudi 4 Mai à 10:22

    Et que dire de la marina lepenula, qui embrouille les cerveaux ?...

      • Jeudi 4 Mai à 22:38

        Celle-ci est bien propre à effrayer les enfants et les plus grands.

    5
    Le Wolf
    Jeudi 4 Mai à 19:06

    L'ignare que je suis tombe en admiration devant la précision de la nature, des ailes plus fines que le Rötring le plus fin, splendeur.

      • Jeudi 4 Mai à 22:39

        On se demande parfois qui est derrière tout ça !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :