• En passant par la Lorraine

    Poème du dimanche 26 mai

    complété d'une note postliminaire

    et d'une illustration inconsistante

     

    Elle est meurte Moselle...

    – Nan ?

    – Si !

     

    Ça ? Un poème ? Est-on sûr qu''un autre ou lui-même

    ne l'a pas déjà écrit ? Nan !

    Gageons néanmoins que ça lui aurait plu, à Jean.

     

     

    En passant par la Lorraine

    mai 2013

    « La pluie vous a-t-elle plu ?Ne me faites pas dire... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Mai 2013 à 07:16

    Jean l'Anselme (si c'est bien de lui qu'il s'agit...) prenait un malin plaisir à "récupérer" (recycler ?) des jeux de mollets (salut Boby !) entendus ici ou là ou pieusement récupérés dans des livrets militaires ou des lettres d'assurés sociaux...

    On se souvient de la conclusion de son poème affiché sur la balise 12 à Durcet :

    "C'est-y toi ou ben ton frère qu'est mort à la guerre ?..."

    2
    Mardi 28 Mai 2013 à 07:39

    article enigmatique comme la photo.

    3
    Mardi 28 Mai 2013 à 09:00

    C'est tout à fait lui.

    Il y a dix ans, à Durcet, lors de la remise des prix Jacques Bertin et Claude Ribouillault :

    Relire le billet du 13 avril 2007.

    4
    Mardi 28 Mai 2013 à 09:01

    Topa apporte un éclairage quant à l'énigme du poème et de sa note postliminaire.

    5
    Mardi 28 Mai 2013 à 11:24

    la foto induit un rapprochement avec les sacs poubelles, qu'y met-on ? les jeux de mots pourris ou les poèmes dérangeants ?

    signé : d'oubli t'as tifs ?

    6
    K
    Mardi 28 Mai 2013 à 19:35

    C'est à Nabcy q'on dit que Paris vaut une Metz ?

    7
    Mercredi 29 Mai 2013 à 09:11

    Rapprochons. Il sera toujours temps de recycler.

    8
    Mercredi 29 Mai 2013 à 09:59

    J'te crois. Petits esprits ? Tu n'irais pas jusqu'à moyens ?

    (J'attends la prochaine Rumination. Je viens de lire les derniers I.D. J'avais du retard. Et ça m'a entraîné dans les profondeurs du site...)

     

    9
    Mercredi 29 Mai 2013 à 10:05

    Meuh non !

    Voilà – souvenir de moniteur de centre de loisirs – que tu me remets en tête la chanson de Jean Naty-Boyer : l'Écureuil nommé Gaspard / se lève tôt, se couche tard... (Ici)

     

    10
    Mercredi 29 Mai 2013 à 10:10

    Étonnant ce que tu écris. En plus de Jean l'Anselme, je pensais également à Jean-Pierre Verheggen et Alain Helissen et leur Metz in Japan.

    11
    K
    Mercredi 29 Mai 2013 à 14:03

    Je prends note, et si je connais certes Verhegen, c'est ici pure coïncidence, c'est sûrement mon côté bobby qui pointe ;-) 

    12
    Vendredi 31 Mai 2013 à 16:56

    Où mène Loire ?

    13
    Samedi 1er Juin 2013 à 09:42

    Aux Ponts-de Cé.

    14
    Vougeot
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:37

    Sûr que ça lui aurait plu (d'ailleurs il pleut pas mal, comme tu l'as toi-même remarqué).

    Alors, depuis qu'il est mort, notre Jean (L'Anselme, tu crois que tout le monde comprend) est-ce qu'on rit encore en poésie ? Plus du tout ? Un peu quand même ? (bifffez la mention inutile). Et ce sera l'objet sans doute de ma prochaine Rumination.

    Si! J'te jure ... (Les petits esprits se rencontrent, comme tu vois)

     

     

    15
    Vougeot
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:37

    c'est quand même pénible que l'heure de rédaction soit indiquée sur nos commentaires. Tout le monde (oui, quatre personnes !) va croire que je me lève tard...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :