• En vedette

    Il ne suffisait pas à Thierry Gaudin de chanter le blues*, voilà qu'il s'empare d'un lot** de chaises pour le (mal)traiter en sa langue si particulière qu'on ne sait si on doit la voir ou l'entendre, la lire ou l'écouter. Sur le blog pjtg.

     Chaises

     

     * Note bleue, billet du 16 août.

    ** J'écris lot de chaises, j'aurais pu tâter du synonyme. Amas, assortiment, paquet, collection, cercle, groupe, colonie, ensemble, essaim, bouquet, bande, peloton, cohorte, gang, bataillon... Oui, tiens, pourquoi pas bataillon de chaises, je ne serais pas le premier à user du mot. Après « cette grande table renfrognée, flanquée de ce bataillon de chaises », d'André Laurie (Le Filon de Gérard) ;
    « assis dans l'étroit fauteuil de cuir où, parmi un bataillon de chaises aux dossiers trop droits, je recevais mes rares visiteurs », de Pierre-Jean Michel (Désir d'Europe) ; ou encore « une rencontre devant un bataillon de chaises vides », de Serge Joncour (L'Écrivain national).

    Pour les amateurs, il me reste quelques exemplaires de ces chaises. En cadeau (contre un dessin de chaise ;-) ) Envoyer courriel avec adresse postale, à ahoui @ laposte.net

    « DadaAucun blessé n'est à déplorer »

  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Août 2015 à 10:52
    Cristophe

    On peut parler aussi d'une corporation ou d'une confrérie de chaises, mais peut-on aller jusqu'à complot de chaises ?

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 11:26

    on se doit d'une douce pensée pour ces chaises qui nous reçoivent, il en est de même que pour les animaux domestiques : elles prennent des allures qui nous ressemblent ? questions ?

    signé : fondamental

    3
    Lundi 24 Août 2015 à 14:56

    Ben, t'as oublié les rollons.  Peut-être que le cousin Anatole les as chipés pour mener sa vie de bâton de chaise.

    4
    yannick
    Lundi 24 Août 2015 à 17:05

    Il existe pourtant un véritable impérialisme pour l'instant peu visible de la chaise...


    des études sont en cours... le complot n'est pas un vain mot...


    On me signale des rassemblements belliqueux à la Chaise-Dieu !


     

    5
    Mardi 25 Août 2015 à 05:42

    Devinette en cours il y a quelques années :

    - Quel est donc l'animal le plus poli ?

    - Réponse : le poney, parce que "Poney donc un siège !..."

     

    Ce à quoi Guillevic semble faire écho en écrivant :

    Je vous en prie,

    disait l'herbe,

    asseyez-vous.

    (E. G. Echos, disait-il, Gallimard)

     

    6
    Mercredi 26 Août 2015 à 23:21

    @Cristophe - Yannick n'hésite pas à parler de complot. Il semble bien informé.

    @thé âche - Si elles nous ressemblent, quelques-unes sont bien raides !

    @Lily - Ah tiens !

    @yannick - Pourvu qu'il pleuve !

    @Topa - Guillevic et une blague carambar... tu nous gâtes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :