• Épisode neigeux

    Le vélo roule sur la neige
    comme un papier
    qu'on déchire

    Régine*

    Yves BarréSt-Symphorien – février 2018

     

    * J'ai gardé en mémoire ce poème admirable, écrit en classe de CM, voilà près de 25 ans. J'ignore si Régine s'intéresse encore à la poésie.


     

    « Carte postale coquineTrois fois rien »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Vendredi 9 Février à 06:19

    Tendre tendresse de la vie et de ses mots pour la dire ...

      • Vendredi 9 Février à 22:58

        C'est une fine observation et une pertinente description du bruit de roulement sur la neige.

    2
    Vendredi 9 Février à 10:45

    auto portrait au vélo serait ce le titre ?

    quelle mémoire ou quelle archives ?

    signé : pédaler dans ...

      • Vendredi 9 Février à 22:59

        Pour un autoportrait, il faudrait descendre du vélo pour se regarder pédaler.

    3
    Vendredi 9 Février à 22:51

    Photo de belle qualité que celle de l'homme à la casquette. Composition harmonieuse.

      • Vendredi 9 Février à 23:04

        Merci Roger. C'était un peu à l'arrache. Je n'avais que la largeur du chemin pour saisir le vélo. Une seconde plus tard, le talus me cachait les roues.

    4
    Samedi 10 Février à 07:18

    déchirer à tout âge c'est encourageant

      • Samedi 10 Février à 23:12

        Mieux que se déchirer...

    5
    Samedi 10 Février à 12:25

    une âme de poétesse cette Régine et un cliché qui va bien avec

      • Samedi 10 Février à 23:15

        Peut-être n'a-t-elle pas oublié !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :