• Équivoque

    Yves Barré
    Assis à ne rien faire, avril 2020, encre et craies sur carton ondulé, 20 x 20 cm

    Je vous laisse en compagnie de monsieur de Crousaz et retrouvons-nous dans deux jours, si vous avez survécu à son Examen du Pyrrhonisme ancien & moderne (La Haye, 1733) :

    « Les termes de ne rien faire renferment une équivoque. Si par ne rien faire, on n'entend ne donner pas l'existence à quelque chose, je reconnais qu'anéantir ce n'est rien faire. Mais si, par ne rien faire, on entend une simple cessation dans la cause qui agissait, je dis que détruire une existence réelle, ce n'est pas ne rien faire ; & si on veut qu'en ce sens ne rien faire soit une simple cessation, on suppose encore visiblement ce qui est en question. Après avoir dit l'introduction du repos ne demande de l'effort que parce qu'il faut faire cesser le mouvement ; ajoutera-t-on, pour faire cesser le mouvement, aucun effort n'est nécessaire, car faut-il de l'effort pour ne rien faire ? »

     

    « Remarquable (de chez remarquable)Découpi »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Avril à 08:23

    superbe ce dessin mais cette pause m'inquiète...

      • Mercredi 15 Avril à 22:40

        Sur les conseils de mon psychologue, je me suis mis au niksen* et cultive l'art de ne rien faire.

        Le niksen, qu'est-ce ? Cliquer ici.

    2
    Mercredi 15 Avril à 09:18

    Tu répètes l'opération trois fois car, comme dit le Raymond (Devos), Avec trois fois rien, tu peux déjà acheter quelque chose...

      • Mercredi 15 Avril à 22:41

        Et pour pas cher !

    3
    yannick
    Mercredi 15 Avril à 16:53

    Il y a entre le titre anodin du tableau et la force de la peinture une étrange rupture.

     

      • Mercredi 15 Avril à 22:45

        Équivoque est sorti du texte de Crousaz où il a sa juste place. C'est vrai que donné en titre, il engage sur une autre voie.

        On doit aussi à Jean-Pierre de Crousaz un Traité du beau, pas très facile à lire.

    4
    Jeudi 16 Avril à 08:59
    individu1671137

    J'en parlerai aux hyperactifs.

      • Jeudi 16 Avril à 23:03

        Ménage-les.

    5
    Jeudi 16 Avril à 11:39

    il faut une santé de fer...

    signé : épinard

    6
    Mardi 5 Mai à 14:53

    Bonjour Ahoui, vous avez deviné que les dérives de Françoise sont contagieuses... 

    Je viens de créer mon blog avec son concours et découvre le vôtre avec intérêt. 

    J'aime beaucoup cette pause du personnage qui sait ne rien faire,

    j'en suis encore bien incapable, mais je me soigne !

    Je suis impatient de vous lire, voire de vous rencontrer aux beaux jours de liberté.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :