• Filoutage

    Yves Barré

    À propos des illustrations du recueil Oiseaux de Paul Badin, aux éditions Vincent Rougier.

    Pour faire le portrait d'un oiseau
    peindre d'abord le paysage
    mieux encore l'emprunter aux gravures
    de l'Histoire naturelle de Buffon
    puis découper
    dans la tapisserie du salon
    quelque chose de joli
    quelque chose de simple
    quelque chose de beau
    pour le plumage de l'oiseau
    et se retirer
    sur la pointe des pieds
    pour ne pas éveiller
    les soupçons de filoutage.

    On a bien compris que cette description du procédé de fabrication des images est inspirée de Jacques Prévert.

    La réalisation fait appel aux ressources d'un logiciel de traitement ad hoc. Pour l'image qui agrémente le tirage de tête, c'est une paire de ciseaux tenue par mes doigts habiles qui a fait le découpage.

    À mon regret, je n'ai pas su trouver le nom du graveur – il semble qu'il y en ait plusieurs – dans l'édition des Œuvres complètes de Buffon* en ma possession.

     

    * Duménil éditeur, Paris, 1835-36 pour les volumes consacrés aux oiseaux.

    « Hors du nidDevinette »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Septembre à 04:55

    En tout cas, c'est beau !...

    Et c'est pas Bouffon dans sa cage qui dira le contraire...

      • Mercredi 19 Septembre à 08:04

        Buffon : le gardien qui aimait trop les oiseaux. Il y a là, une idée à creuser.

    2
    yannick
    Mercredi 19 Septembre à 06:53

    Trouver la note juste sur de nouvelles portées est un ravissement.

      • Mercredi 19 Septembre à 08:09

        Trouver la note juste – et nouvelle – c'était la problématique. J'ai exploré d'autres voies avant de croiser les volumes de l'Histoire naturelle.

    3
    Mercredi 19 Septembre à 11:29

    les pigeons ont bien changé depuis Buffon

    signé : nature

      • Jeudi 20 Septembre à 23:31

        Qu'en est-il des petits pois ?

    4
    Mercredi 19 Septembre à 12:55

    Prévert savait nous faire s'envoler ailleurs

      • Jeudi 20 Septembre à 23:33

        Paroles, paroles, paroles...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :