• Goules en chemin

    Programme riche et varié pour le quatrième festival du conte du 20 au 29 janvier.

    On* sera quelques-uns de la fête, dimanche 29 janvier, mais il manque juste un nom sur l'affiche, celui de Yannick LEFEUVRE, conteur, qui articulera son récit autour de Dionysos et des Proverbes flamands de Bruegel.

     

    affiche_les_goules_en_cheminClic sur l'image pour une lecture plus aisée.
    affiche Théâtre du Passeur

     

    * « Vous me reconnaissez ! » dirait le publiciste.

    « Des verges ? Ô my God !L'important c'est la rose »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 08:27

    "On" est content pour toi...

    M...!... comme "on" dit aux artistes avant d'entrer en scène...

    2
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 15:53

    tu vas avoir le trac ??.

    3
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 20:52

    Yannick Lefeuvre, je l'ai apprécié avec Laurence Roussell dans "Les fleurs écarlates" il y a plusieurs années à Angers. J'aimerais bien être hirondelle et voler d'un coup d'ailes jusqu'au Mans ...

    4
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:08

    On m'entraîne toujours dans des aventures dont je ne suis pas certain de me sortir.

    Une des fois précédentes, On a été toi pour la Fête à Martine. Fête qui marque aussi le début de Ahoui pour déjà 2000 billets.

    5
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:08

    Caboter 5 minutes puis on ira prendre une bière.

    6
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:15

    Oh oui !

    7
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:24

    J'espère que tu sauras te tenir.

    8
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 21:30

    Ah oui !

    Yannick est un ami de quarante ans. Deux affiches pour deux de ses spectacles au moment où Laurence et lui proposaient les Fleurs écarlates.

     

    Quant à voler d'un coup d'ailes, hirondelle, ce n'est pas encore le printemps !

    9
    thé âche
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:54

    ça va caboter le long des feux c'est ce que m'a dit off le ratier de l'affiche

    signé what's uyp doc

    10
    La Marguerite du Pré
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:54

    cré bon sang, m'avions point dit qu'y causant coum'e moué dans c'te théât'e. J'cré ben que j'vas yallé vouér' c'qu'y racontant les conteux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :