• Hégésippe inventeur du copier-coller

    St-Malo, photo Michèle

    Saint-Malo – mai 2010 – Photo Michèle

     

    On sait peu qu'Hégésippe Moreau est l'inventeur du copier-coller.

    Dans la colonne de gauche : un extrait du poème À un enfant (1835) ; dans celle de droite : un extrait du poème À Henri V (1840).

     

    Alors si tu parais, si quelque flot marin
    Jette sur nos récifs l'élève de Tharin,
    Les pêcheurs, oublieux d'une époque effacée,
    Demanderont d'où vient l'étrange cétacée...
    À l'appel de Sinon tes alliés venus
    Reculeraient d'effroi devant ces bords connus :
    Car ils verraient encore un linceul d'algue verte
    Rouler des os blanchis sur la plage déserte,
    Et le flot prophétique aux coups de l'aviron
    Répondrait en grondant : Quiberon ! Quiberon ! 

     

     

    Si ton clan vagabond, pour vaincre sans danger,
    Se glissait dans nos ports derrière l'étranger,
    La terre de l'ouest grasse de funérailles,
    Aux Français renégats ouvrirait ses entrailles ;
    À l'appel de Sinon les ennemis venus
    Reculeraient d'effroi devant ces bords connus ;
    Car ils verraient encore un linceul d'algue verte
    Rouler des os blanchis sur la plage déserte,
    Et le flot prophétique aux coups de l'aviron
    Répondrait en grondant : Quiberon ! Quiberon !

     

     

     

    – Pour le choix de ce prénom, Hégésippe, il en voulait pas à ses parents ?

    – Nenni, ces derniers l'avaient baptisé Pierre-Jacques.

    – Et Sinon ?

    – Sinon est le traître qui fait entrer le cheval dans la cité de Troie.

    – Ah oui ! Et tout ça, à partir de la photo d'une algue verte !

     

     

    « Bonne réponseQue du bleu »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 06:10

    comme le ressac..

    2
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 07:39

    D'après les statistiques, seulement 90 personnes ont porté le prénom d'Hégésippe depuis 1900...

    (On imagine s'il est, par exemple, joueur de foot et qu'il marque un but, les cris dans le stade : "Hégésippe ! Hégésippe ! Hip! hip! hip ! hourrah !")

    Quant à Moreau, le voilà bien "moderne" avec ce "copier/coller", de quoi donner des idées à tel ou tel... Je retiens aussi avec délice le titre d'un de ses contes : Thérèse Sureau...

    3
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 08:30

    1840, Henri V ?  Mais de quel Henri V s'agit-il ?

    4
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 09:45

    Parfois, on se redit sans s'en rendre compte ...

    5
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 21:19

    Cet Henri V : un Bourbon.

    « Si tu devais un jour (ce qu'au destin ne plaise !)
    Allonger d'un Bourbon la chronique française [...]»

    (Hégésippe Moreau)

    6
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 21:20

    Tu restes vague.

    7
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 21:22

    Et, dirait un mien ami :

    « Est-ce qu'on se fait de la thune avec un poème anthume ?»

    8
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 21:26

    Donner des idées ? Comme dirait Omar à Fred : Quelles sont les initiales de Photocopier Peut Devenir Agaçant ?

    9
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 21:29

    Dans ce cas, c'est de la constance.

    10
    Lundi 24 Janvier 2011 à 23:56

    Le 29 avril 2010, il ne s'est rien passé sur Ahoui rapport à Jean (l'astuce) Bertrand.

    En revanche, on avait quelques chose de verdâtre, le 15 avril 2007.

    11
    Jeudi 1er Août 2013 à 22:39

    Ah oui ?

    12
    Flora
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:07

    De la même façon, il a laissé un poème anthume en hommage à son arrière-petit-neveu mort le 5 mai 1978 à Rome et intitulé:" A Aldo".

    13
    Oncle pa
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:07

    Il me vient, souvenir une autre photo, une chronique de Jean Bertrand ? Où cette image aurait eu une autre similaire, jumelle ?

    ... Ce devait être le 29 avril 2010 sur Ahoui..

    Le Monde serait-il d'éternel recommencement dès lors qu'une frontière se dessine ?

    Oncle pa

     

    14
    Jack l
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:07
    Si tu en savais un peux plus sur la poésie tu ne trouverais rien d'extraordinaire ici. En effet Il est d'usage pour tout poète qui se respecte de réviser constamment ses poèmes et même ses recueils. C'est pourquoi la publication des oeuvres complètes contient souvent une section appelée notes et variantes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :