• Hors cadre

    Yves Barré
    Sans titre, juin 2018, acrylique sur toile, 4 tableaux 20 x 20 cm – Collection privée

    Chaque tableau dans son champ carré est un petit univers en soi. À peine sort-il de ses limites qu'il s'enrichit de la rencontre avec ses voisins. La vie, quoi !

    « TendresseTiens c'est l'été »

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Juin à 06:25

    L'herbe est toujours meilleure dans le champ (carré) du voisin...

      • Mardi 19 Juin à 21:47

        Je ne suis pas herbivore, mais c'est sans doute vrai.

    2
    yannick
    Mardi 19 Juin à 07:00

    Ouach ! Bigre ! Ouh la la !

      • Mardi 19 Juin à 21:48

        Gloups ! Tu en perds tes mots.

    3
    Mardi 19 Juin à 07:23

    J'aime beaucoup !!

      • Mardi 19 Juin à 21:52

        Alors, on est deux.

    4
    Mardi 19 Juin à 11:18

    polyptyque :  en restant civilisé, on peut les ordonner ou les disposer à sa convenance et en fonction des productions nombre et géométrie

    signé : encore un petit pour la route

      • Mardi 19 Juin à 21:55

        Ce que disait Soulages : « La première fois que j’ai réalisé un polyptyque, c’est parce que j’avais besoin de diviser une peinture en surfaces séparées. Il fallait absolument que je mette ces éléments distincts en dialogue les uns avec les autres et avec les vides ménagés par les césures.» (Pierre Soulages, Outrenoir. Entretiens avec Françoise Jaunin. La Bibliothèque des Arts, 2012, cité dans le Wiktionnaire)

    5
    Mercredi 20 Juin à 09:55
    celestine

    J'adore !

    Un vrai coup ce coeur !

    Tu le vends combien ? 

     ¸¸.•*¨*•

      • Jeudi 21 Juin à 07:44

        Tu me demandes le coût pour un coup de cœur ?

    6
    Jeudi 21 Juin à 08:08

    si frais, j'aime

      • Jeudi 21 Juin à 22:22

        Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :