• Idée de poète

    Un porte-monnaie pour pas un rond ! Voilà bien une idée de poète ! Qui m'en fit cadeau.

    Porte-monnaie

    Poètes et romanciers ont souligné les mérites de cette merveille d'ingéniosité.

    « Le porte-monnaie :
       – Je suis d'une incontestable utilité c'est un fait »
       Jacques Prévert, Paroles (Gallimard, 1949)

    « Bien tenu au creux de la main, il peut être agité en tous sens, histoire de narguer les copains,
       sans crainte de voir s'en échapper les pièces comme cela arrive avec un portefeuille ordinaire. »

       Alain Nadaud, Les Années mortes (Grasset & Fasquelle, 2004)

    « – Savez-vous ce que c'est ?
       – Ça ? C'est un porte-monnaie.
       – Grave erreur ! C'est un apporte-monnaie.
       Tenez, prenez-le.»
       Gianni Rodari, Histoires au téléphone (La Joie de lire, 2012)

    « – Votre porte-monnaie contient de la fausse monnaie.
       – Du moment qu'elle passe, elle est aussi bonne que la vraie.»
       Béatrix Beck, La Petite Italie (Grasset & Fasquelle, 2000)

    « MenterieÉgoportrait »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Novembre 2018 à 06:30

    Bravo à l'inventeur !...

    Curieusement, l'expression "avoir des oursins dans son porte-monnaie" s'applique, paraît-il, aux Auvergnats. Pourtant, comme le disaient Font et Val dans le temps, dans leur région, "c'est souvent marée basse !..."

      • Samedi 24 Novembre 2018 à 14:39

        Et c'est à marée basse qu'on cueille les oursins ?

    2
    Samedi 24 Novembre 2018 à 11:50

    Alain m'en avait offert un lors d'une foire aux livres il y a quelques années, depuis j'ai du changer pour cause d'usure...

    signé : ki ki use

      • Samedi 24 Novembre 2018 à 16:08

        Comme la finance, la poésie mène à tout à condition d'en sortir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :