• 34 Y

    – Ne fais pas de zèle, lui dit Dédale.
    Croyez-vous que le jeune Icare a suivi les conseils de son père ?

     

     

    Ci-contre, linogravure, pour un projet avec l'Atelier de Groutel.
    Du 11 mars au 1er avril, dans le cadre du Printemps poétique, l'Atelier est partenaire de la médiathèque Louise Michel d'Allonnes (voir programme sur le site)


    2 commentaires
  • Du premier mot au dernier mo(r)t

    Du premier mot au dernier mo(r)t
    2017, gravure sur rhénalon,
    tirage sur papier de riz, 21 x 20 cm

     

    Le temps entre ces deux éternités, celle qui précède la naissance et celle qui suit la mort, ne relève-t-ll pas lui-même de l'éternité ?

    Je vous laisse là-dessus, j'ai un soufflé dans le four.


    10 commentaires
  • Nu
    Nu, 2016, linogravure, image : 10 x 15 cm

    Ce nu a prolongé sa vie de farniente et de félicité dans une reprise en dentelle aux fuseaux tout en délicatesse que l'on peut admirer sur le blog de Maïette.

    Nu en dentelle aux fuseauxCliquer sur la vignette.


    17 commentaires
  • Attraction poétique

    Si la chute d'une pomme a pu guider Newton*, on tient l'exemple que celle d'une poire a su inspirer un poète. On parle dans ce cas de la découverte de la loi de  l'attraction poétique.
    Quelle chance pour l'humanité que le fruit ne soit pas tombé sur la chatte !

     

    * selon Gotlib

    Attraction poétique, 2016, linogravure


    14 commentaires
  • WIP

    Travail en cours

    Work in progress, dit l'Anglais. En progrès, tout à fait ça.  On reconnaît que mes efforts ne sont pas vains.

    Pour l'heure, on retrouve, gravée dans le lino cette fois, une femme et sa chatte, aperçues en novembre. Les petites découpes bleutées viendront colorer les tulipes et le guéridon. Mais sait-on encore ce qu'est un guéridon ?


    17 commentaires
  • Confusions
    Confusions 1, 2016, gravure sur rhénalon, 10 x 15 cm

     

    Le dimanche 13 mai 1961, j'étais privé de sortie et retenu à l'internat.. Week-end complet. On savait punir en ce temps-là. La jeune fille, préposée à ma surveillance, m'avait posé devant la télévision qui retransmettait la finale de la coupe de France : Nîmes-Sedan. Les sedanais ne se déplaçaient jamais sans leur mascotte. une laie de belle livrée.
    En quoi, cette anecdote peut-elle éclairer la gravure ci-dessus ? En rien. Ça ajoute seulement à la confusion.


    15 commentaires
  • Couple

     

     

     

     

     

    – De la douceur, demandait le lecteur.
    – De la douceur, d'accord, mais c'est la dernière fois !

     

    Couple, 2016, gravure sur cuivre, 15 x 10 cm


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique