• Interrompu

    Danseuses dans la maison 002Ces danseuses sont inspirées de la vidéo d'une chorégraphie de Serge Ricci : la Part de l'autre, avec les 28 amateurs de l'atelier de création de l'espal. Pour le cadeau à une amie. J'ai commis quelques variations dans la semaine. Une erreur dans le choix du papier du projet initial m'a amené à reprendre une maison (la 002) de 2008 et y faire évoluer les danseuses. J'ajoute, qu'au dernier moment, un imprévu n'a pas permis d'achever la toile* qui s'est enrichie d'un sous-titre : Tableau interrompu par un appel de Vincent..

    *  Inachevée, mais je n'en suis pas aussi sûr. Il y a quand même une faiblesse dans la phrase "poing tendu"  de la danseuse du haut. : le bras manque précisément de tension.
    Danseuses dans la maison 002. Tableau interrompu par un appel de Vincent. 2008-2014 Pastels à l'huile et acrylique sur toile. 30 x 22 cm. Collection privée.

     

    « DanseusesOn n'est pas couché »

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Septembre 2014 à 05:21

    La 002 attendait tranquillement son heure quand un appel de Théo...

    2
    Lundi 15 Septembre 2014 à 07:49

    C'est une maison rose adossée à la colline...

    3
    Lundi 15 Septembre 2014 à 08:14

    Une belle vidéo, hélas beaucoup trop courte. J'ai reconnu la danseuse avec la tunique fleurie, grâce à toi son mouvement ne m'a pas échappé=^.^=. Formidable de faire ainsi danser des amateurs !

    4
    Lundi 15 Septembre 2014 à 08:28

    il manque donc 25 danseuses, c'est le début d'un polyptyque ?

    signé : ben oui

    5
    Lundi 15 Septembre 2014 à 08:30
    Cristophe

    Dans la maison mais pas vraiment une danse de salon.

    6
    martine
    Lundi 15 Septembre 2014 à 15:15

    pour moi ce tableau est achevé ...la danseuse au poing tendu est telle que je l'imagine .....la tension dans le mouvement du bras est suffisante .....la tension plus forte est intérieure.....


    signé:l'amie danseuse

    7
    Lundi 15 Septembre 2014 à 22:53

    @Topa – Le frère ? Celui qui est tout ouïe !

    @Minik do – Une maison de poupées ?

    @Lily – Une chorégraphie chargée d'humanité. Je pensais avoir mis un lien. Tu l'a trouvée quand même. ICI.

    @thé âche – C'est, à défaut, un thème récurrent.

    @Cristophe – Ou alors sur parquet ciré.

    @martine – Tu as raison, c'est la tension intérieure qui guide et sous-tend le geste. Ceci, du point de vue de la danseuse. Du point du spectateur, c'est la tension montrée qui fait ressentir la tension interne. Or, là, je sais que le dessin ne traduit pas exactement mon ressenti de spectateur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :