• Jarnigoi

    Ce Paulo Déroulède, qui encourageait le pioupiou à transpercer le Prussien ! Quel poète ! Quel visionnaire ! Économiste libéral : Pour vivre il faut produire, acheter, vendre. Écologiste : Éteignons les feux qui n'ont plus d'emploi ! Sexologue : Que la semence tombe à l'heure où le jour monte, Et que la main de l'homme éveille, ardente et prompte... Ou encore conseiller conjugal dans ce poème des Chants du paysan que je vous livre en intégralité.

     

    Le paysan et sa femme (Dürer)

    Dürer, Le Paysan et sa femme – Source : gallica.bnf.fr

               Conseils

    Paysan qui cherches femme,
    Prends-la, plus tôt que plus tard,
    Au cœur simple, au doux regard ;
    Si ses yeux ont trop de flamme...

    Crois-moi, paysan, crois-moi !
    Ne la prends pas, jarnigoi !

    Ces yeux-là ne sont pas nôtres,
    C'est le paradis des autres,
    Ce sera l'enfer pour toi.

    Prends-la de grandeur moyenne,
    Et d'esprit à l'unisson.
    Si sa taille et sa raison
    Dépassent par trop la tienne...

    Crois-moi, paysan, crois-moi !
    Ne la prends pas, jarnigoi !

    Forte taille et forte tête,
    Pour les tiens c'est la tempête,
    Et c'est la grêle pour toi.

    Prends-la d'aplomb sur ses hanches,
    De corps sain, d'aspect nerveux,
    Belle même si tu veux ;
    Mais si ses mains sont trop blanches...

    Crois-moi, paysan, crois-moi !
    Ne la prends pas, jarnigoi !

    Ces mains ne savent rien faire,
    C'est du travail pour ta mère
    Et c'est du souci pour toi.

    Paul Déroulède
    Chants du paysan, Calmann Lévy éditeur, 1894

     

    « Ma fêteÉtiez-vous au courant ? »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Octobre 2015 à 05:58

    Popaul, tu m'affoles ! Tes "conseils" peuvent se résumer ainsi : si tu es paysan, prends-toi une femme plutôt moche, du genre bêtasse, éteinte, soumise et aux mains calleuses !... Tu as trop regardé "l'amour est dans le pré..." !...

    2
    yannick
    Mardi 13 Octobre 2015 à 06:13

    Quelle époque ! Bien choisir sa future avait pour but au final d'éviter du boulot à sa mère ... et des soucis pour le mari.

    Mais tout ça a bien changé !

    3
    Flora
    Mardi 13 Octobre 2015 à 06:48

    "Pourtant quelqu'un m'a dit...Oh..." que l'amour (avec un grand tas) Rambo !

    4
    Mardi 13 Octobre 2015 à 07:31

    Ajout "culturel" (cf. mâme Wiki) :

    si j'en juge par son duel au pistolet contre Jaurès, le Paul en question mérite bien le qualificatif de "poète à deux balles" !...

    5
    Mardi 13 Octobre 2015 à 08:03

    Mais c'est la foire aux bestiaux !

    6
    Mardi 13 Octobre 2015 à 10:11

    comme le remarque Topa entre Déroulède et aujourd'hui y'a que le média qui change, le contenu reste le même, quand à parler de poésie faudrait pas exagérer, de toute manière je n'écris que des txt . faut pas mélanger les torchons et les chiffons. je vais chercher M Audiard : Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît.

    signé : txtète

    7
    K
    Mardi 13 Octobre 2015 à 18:40

    Paysan,  

    garanties les vieilles lunes

    avec la méthode Apollo !

    8
    Mardi 13 Octobre 2015 à 22:53
    Cristophe

    "Bonne à marier" ne signifie t-il pas "apte à se mettre au service d'un homme" ?

    9
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 11:38

    le gouvernement vend un peu de la France à l'Arabie saoudite( le pays des non droits de la femme ).. une manière de retrouver des valeurs passées comme dans ce texte... j'en profite bientôt je n'aurais plus le droit de poser un commentaire...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 17:07

    Jarnigoi toi-même, vieux  Paul !

    11
    Mercredi 14 Octobre 2015 à 22:46

    @Topa – Abruti, avant même l'invention de la télé. Paulo est un précurseur.
    Poète à deux balles maladroit.

    @Yannick – On peut se réjouir que ça ait changé. Je devrais peut-être écrire On peut se se réjouir que ça aurait changé si ça se trouve.

    @Flora – Une voix s'élève...

    @Laurent – Disons le marché.

    @thé âche – Je pensais qu'à la même époque Gaston Couté écrivait tout autrement.

    @K – On peut regretter la rareté des éclipses.

    @Cristophe – Ne va pas te mettre des idées tordues en tête.

    @photodilettante – Des idées courtes contre du pétrole !

    @Minik do – Ne blasphème pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :