• L'attente

    Un civil, un militaire et le poète attendent la fin de la guerre.
    Un civil, un militaire et le poète attendent la fin de la guerre.

    23.12.85, crayons de couleurs, 20 x 15,7 cm.

    « 1984Courir ou ne pas courir »

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Septembre 2009 à 07:24
    En filigrane, le tableau de Gromaire, peut-être ?...
    2
    Mardi 8 Septembre 2009 à 08:02
    Ils risquent d'attendre un bon bout de temps . Heureusement ils portent  les couleurs du crépuscule.... Un signe d'espoir ?
    3
    Mardi 8 Septembre 2009 à 08:10
    Au fait ! aucun rapport avec l'article du jour mais ta "Vache qui rit" ets en ligne ce matin sur mon blog
    4
    Mardi 8 Septembre 2009 à 08:41
    J'ai arraché les aiguilles de ma montre ... trop impatiente, peut-être ?
    5
    Mardi 8 Septembre 2009 à 09:36
    Pour illustrer ton propos :
    <object type="application/x-shockwave-flash" data= "http://www.deezer.com/embedded/small-widget-v2.swf?idSong=260929&colorBackground=0x555552&textColor1=0xFFFFFF&colorVolume=0x00C7F2&autoplay=0" height="55" width="220"> <param name="src" value="http://www.deezer.com/embedded/small-widget-v2.swf?idSong=260929&colorBackground=0x555552&textColor1=0xFFFFFF&colorVolume=0x00C7F2&autoplay=0"> </object>
    6
    Mardi 8 Septembre 2009 à 09:46
    Exactement. Gromaire est ma première rencontre en vrai avec la peinture contemporaine. Il y a toujours un moment où sa vision revient dans ce que je fais.
    Le personnage central a une parenté avec le Guillaume Apollinaire à la tête bandée de Picasso.
    7
    Mardi 8 Septembre 2009 à 09:48
    Juste l'attente.
    8
    Mardi 8 Septembre 2009 à 09:48
    Ah ben tiens, j'irai voir ça !
    9
    Mardi 8 Septembre 2009 à 09:51
    Et ce ne sont pas ces promesses de ventes de Rafale qui raccourciront l'échéance...
    10
    Mardi 8 Septembre 2009 à 12:53
    Un civil, un militaire et le poète attendent la fin de la guerre...
    De laquelle ?
    11
    Mardi 8 Septembre 2009 à 20:46
    On ajoute une aiguille et on a le signe "anarchie".
    12
    Mardi 8 Septembre 2009 à 23:50
    Les occasions n'ont pas manqué depuis 1985 !
    13
    Mardi 8 Septembre 2009 à 23:51
    En plus de la trotteuse sans doute...
    14
    Mardi 8 Septembre 2009 à 23:54
    On peut imaginer que les guêtres ont préservé quelques vies.
    15
    Flora
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:25
    En attendant de remettre leurs pendules à l'heure, ils peuvent toujours relire "Le soldat de Marsala" de Gustave Nadaud...(ou l'écouter, chanté par Solleville.)
    16
    Oncle pa
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:25
    C'est toujours rigolo.. une trilogie, cela dit plein de choses : les trois.. pas un de plus, autrement il en menquerait un ou une...
    Chrétien de trois ou crétin de droit ?
    Miroir : je fus militaire : neuf ans de ma vie.. trois fois trois..
    Poète : trois fois plus que civil..
    Civil.. pas de calcul, ce mot m'inspire la tranquilité, le côté paisible de l'être, d'être trois fois moins sûr.
    Mais j'aime beaucoup ton dessin.
    Ya pas d'heure pour les braves..

    Le soldat se penche sur un de ses brodequins : "fais chier, le lacet s'est barré.." La balle est passée, le soldat a entendu le sifflement de la cartouche.. Un jour de gagné, cela vaut bien un lacet défait..

    Oncle pa 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :