• Le monstre du Loch Ness ne faisant plus recette...

    Document rare que m'envoie oncle Pa, ce jour. Ouvrez mirettes et ajustez pour repérer sur ce plan d'une mare albigeoise, l'ombre d'un orthétrum femelle. Je sais, on peut douter, on n'est pas né-e de la dernière pluie, l'auteur galèje... Pour couper court,  je me suis fait confirmer par un spécialiste qu'on savait reconnaître l'ombre d'une femelle à son bassin large, ce qui est le cas ici.

    On retiendra surtout le poème que cette vision a inspiré à oncle Pa.

    Ombre

    En miroir,
    cette ombre
    sur un lac,
    ce soir
    la nuit,
    presque noire.

    oncle Pa

     

     

    Le titre du billet est emprunté à Georges Brassens.

    « Ben cauet !Une chaise l'envoie sur les bancs du tribunal »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Samedi 28 Mai 2016 à 05:42

    Comme le reflet de Suzon dans le miroir ...  presque mot pour mot ... sauf les oranges électriques ... et le bar qui n'est pas un

    orthétrum femelle mais frétillant tout autant !

      • Dimanche 29 Mai 2016 à 09:40

        À la nuance aussi, que Suzon nous est montrée.

    2
    Samedi 28 Mai 2016 à 07:17

    Une quatre ailes dans le lac...

      • Dimanche 29 Mai 2016 à 09:41

        Faisons appel à l'homme-grenouille.

    3
    Samedi 28 Mai 2016 à 08:34

    "Un verre au bar,

    un bar au ver..."

    (Machin)

      • Dimanche 29 Mai 2016 à 09:47

        On annonce Kevin Machin au prochain Printemps poétique de Durcet.

    4
    K
    Dimanche 29 Mai 2016 à 08:59

    il en faut parfois peu

    pour que l'inspiré

    soliloque naisse.

      • Dimanche 29 Mai 2016 à 09:50

        Gardons-nous toutefois des logorrhées.

    5
    Dimanche 29 Mai 2016 à 14:55

    Pâle, il marchait. - Au bruit de son pas grave et sombre,
    Il voyait à chaque arbre, hélas ! se dresser l'ombre
    Des jours qui ne sont plus !

      • Dimanche 29 Mai 2016 à 22:00

        Quelle tristesse, mais quelle tristesse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :