• BruggeDimanche matin. La boulangère vient d'aligner ses croissants. Le jour est-il levé ? Dans le petit poste, Vénus Khoury-Ghata dit pouvoir se passer de pain, d'eau, de lait, même de confiture, mais pas de chats, ni surtout de mots. Les mots de son dernier livre Cherche chat désespérément.*. Peut-on rêver plus agréable réveil ?

     

    Lundi. Au courrier. Le dernier recueil de Jean-Louis Massot**. Dans un poème, une écolière placarde des affiches dans le quartier pour signaler la disparition de son chaton.

       [...] Du

       haut de ses dix

       ans, c'est la première

       fois qu'elle perd quelque

       chose dans le monde des

       grands mais elle

       garde espoir de

       le retrouver.

     

    Mardi. Hebdomadaire Marianne (livré en retard). Selon l'étude d'un institut de Washington, les chats constituent un véritable fléau écologique. Aux États-Unis, ces prédateurs causent la mort de 1,4 à 3,7 milliards d'oiseaux et de 6,9 à 20,7 milliards de mammifères [...] En outre, le chat a accéléré la disparition de 33 espèces d'oiseaux, de reptiles et de mammifères que les humains entendaient protéger.***

     

    Enfin, sur la photo, les BOETES ne sont pas ce que vous croyez (un P initial qui aurait mal tourné !). Traduisons par amendes.

    Et n'oublions pas les sacs à crottes !

     

     

     

    * Édition Écriture, février 2013.  L'émission sur France inter.

    ** Jean-Louis Massot, Séjours, là suivi de D'autres vies, dessins de Gérard Sendrey, éditions M.E.O., 2013. Si vous n'achetez qu'un livre cette semaine...

    *** Marianne, n° 827, 23 février au 1er mars 2013

    Illustration : Panneau à Brugge (août 2011) (clic sur l'image pour agrandir).


    10 commentaires
  • Dictionnaire de l'inutile

     

    Protz et chniaque !* se serait exclamé le Concombre masqué en découvrant le volume P de ce Dictionnaire de l'inutile. Du P comme s'il en pleuvait. À plein panier. Une palanquée. Délire de prote.

    D'un côté, un dessin au pied de la lettre – stricto sensu. Wolfragin, l'auteur, a puisé dans les polices de son piano**. De l'autre, une définition façon verbicruciste. L'en a fait un jeu. Un jus. Son jus de lettres. Allez, on devine...

    Dictionnaire de l'inutile

    Elle attire femme et flèche.

    – La pipe !

    Perdu ! C'était la pomme. Voyons ! Le tire-pipes se pratique avec une carabine !

    Une autre...

    J'espère bien que mon dictionnaire n'y sera pas mis.

     

    Deux fascicules déjà parus. P et B. J'attends le Q avec impatience.

     

     

    Wolfragin, Dictionnaire de l'inutile – Jus de mots, édition de l'Atelier de Groutel, collection Non typo, n°12 (lettre P) et 13 (lettre B), 24 pages. L'atelier de Groutel, 25 Groutel, 72610 Champfleur. 3 € chacun.

     

    * Mandryka, Les Aventures potagères du Concombre masqué, Dargaud, 1973, page 15

    ** Son piano ou son ordinateur.


    11 commentaires
  • Le dictionnaire comme il se définit lui-même est un recueil de mots rangés par ordre alphabétique. Ce n'est qu'en partie vrai.

    Prenons l'exemple du mot CYCLISTE. Si l'ordre alphabétique était rigoureusement appliqué, nous devrions lire :

    ♦ ♦ à à adj. au bicyclette collant, Course cyclisme cyclisme. CYCLISTE cycliste. cyclistes. déplace en en et généralement l' le les maille n. n.m. origine ou par Personne porté pratique que qui qui Relatif se Short sport. synthétique tant   

    Or, ce n'est pas ce que nous lisons dans la plupart des dictionnaires. Seul à ne pas abuser le consommateur : le Dictionnaire immédiat des noms communs, de Guillaume de la Croix (éd. Ramsay, 2008).

     

    Cyclisme le Dictionnaire immédiat des noms communs, pages 30 et 31

     

    .


    12 commentaires
  • Jacques Brémond

    Le dernier colis de Jacques Brémond. Vue externe.

     

    Au risque de me répéter*, le plaisir avec un envoi de Jacques Brémond commence dès l'enveloppe. Entièrement confectionnée à la main avec des matériaux de recyclage. Le frais se déguste. Tiens donc ! Les livres aussi !

     

    Une réédition du très beau Bris de langues de Claude Held, éclairé des calligraphies de Hassan Massoudy.

    « Il arrive un moment où, parlant sa propre langue, on se sent étranger à ce qu'on dit.»


    Le sophora terrassé d'André Duprat, illustré de fusains de Sonia Achimsky.

    « poids d'âme au retour du souffle

    aspiration d'au-delà riposte à la licence »

     

    Funambule mais le fil est barbelé de Pierre Causse, prix Léo Ferré 2012.

    « Nous sommes amour à naître

    et douleur à accoucher »

    Deux vers – et le titre –  suffiront-ils à donner une idée de la richesse d'écriture de ce premier livre ?

    Note des Amis des éditions Jacques Brémond :

    « Un chef-d'œuvre ! Les premiers poèmes d'un jeune de 17 ans ½. Natif de Rodez, il s'est frotté très tôt à la poésie, aux poètes. Élève en classe préparatoire à Normale Sup. À lire absolument. Jacques Brémond est particulièrement fier de cette publication. Il a réalisé une superbe couverture lavande ! »

     

    Trois monologues donnés au festival d'Avignon complètent l'envoi (Job en réanimation de Bernard Hurault ; Charlotte Salomon, vie ? ou théâtre ? et L'Ultime Cri de Frida Kahlo d'Anne-Marie Cellier.)**

     

     

    * Après relecture de billets anciens, je me répète. Tant pis. Tant mieux.

    ** Pas encore découpés : le temps partagé avec les ami-e-s est aussi essentiel que le temps consacré aux livres.



    5 commentaires
  • Rex, chien policier - Yves Barré « On ne ment pas aux enfants !»*

    Ça non ! Mais qu'est-ce que j'apprends ? Dans son premier film, le rôle de la fidèle Lassie a été tenu par Pal, mâle colley parfaitement monté.

    Son histoire est racontée par Sam Stall, dans une somme** qui retrace les parcours de Laïka – vous n'avez pas oublié Laïka !, Jo-Fi, chow-chow de Freud, Boatswain,  terre-neuve de Byron, Charley, caniche de Steinbeck, les chiens de Mozart, Dostoïevski, celui du général Howe qui passa chez l'ennemi...

    Un livre qui n'a que du chien !

    On regrettera seulement l'oubli de Sénat, compagnon de Victor Hugo (relire Le chien aboîte).

     

     

    En illustration : Rex, chien policier, sculpture d'une série de personnages du Poulpe. 1996, carton, plâtre, enduit, h. 16 cm env.


     

    * « Un papa. Une maman. On ne ment pas aux enfants.»  Slogan des opposants au projet de loi sur l'homoparentalité. De quoi j'me mêle ?

    ** Sam Stall, Histoires de chiens qui ont changé le monde, éditions Fetjaine, 2009


    7 commentaires
  • Rouge

    Gaillac

     

    Les dictionnaires me plaisent. Pour l'ordre qui y règne.* Des deux que je viens de croiser, je relève à l'article rouge :

     

    ROUGE

    – Jojo s'est fait pincer !

    – ???

    – Ben,  oui, il a mis du rouge dans sa voiture.

    En clair : Jojo n'a pas fait couler quelques litres de vinasse dans le réservoir de sa Peugeot, mais il y a versé du fuel domestique qu'il n'a le droit d'utiliser que dans ses machines agricoles.

    (Marie et Hubert Deveaux, Il faut bien que génisse passe – Dictionnaire de la campagne, Chiflet & Cie, 2010)

     

    ROUGE, adj. et n.m.

    Être dans le rouge, avoir l'esprit communiste dans un environnement capitaliste.

    (Christophe Alévêque et Hughes Leroy, Le Petit Alévêque illustré, Chiflet & Cie, 2009)

     

    Pour faire bonne mesure, j'ajoute, à l'intention des cruciverbistes de l'Humanité :

    Feu rouge (en six lettres)

    Ça les changera de dictateur (en six lettres).**

     

     

     

    * N'allez pas croire tout ce qu'on vous raconte.

    ** Relire Gérard Mordillat ; extrait de Vive la Sociale.


    14 commentaires
  • Procédures du silence, de Jérôme Villedieu, est le dix-neuvième titre de la collection Choisi, tout frais sorti des presses de l'atelier de Groutel.

     

    Procédures du silence

     

    Robert Morel, éditeur-poète, publiait en 1966, sa Célébration du silence, "un livre avec des pages blanches, rien que pour notre envie de remplir".

    Jérôme Villedieu ne célèbre pas : il suit la procédure.

    Je ne connais pas Jérôme Villedieu, mais j'imagine à le lire qu'il est homme de  médiation. Qui, par extension sémantique, parle de procédure pour décrire une démarche d'écoute, sinon le psychologue ou le travailleur social ?

    Procédures du silence.

    Silence pour faciliter le passage des mots, défaire le nœud au ventre, réveiller la mémoire. On comprend que ce silence est peuplé et qu'il laisse la plus large place à l'écoute. Le bonheur du poète, c'est s'être emparé de ces moments d'écoute – professionnelle ? – pour offrir des textes qui nous atteignent, lecteurs, dans notre propre capacité à dialoguer et partager.
    Avec goût, Jacques Renou a composé les poèmes en caractères mobiles en plomb et illustré les pages de fleurons imprimés dans une subtile couleur "jaune vieux".

    Le portfolio – 32 pages – est disponible à l'atelier de Groutel, 25 Groutel, 72610 CHAMPFLEUR

    18 € + port : 1 €

     

    « il ne reste qu'à partir » : le titre du billet est le dernier vers du recueil.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique