• Les tout faits – 2

    Yves Barré

    Billet déjà publié en 2006.

    « Le premier des tout faitsBuvez, éliminez »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Samedi 4 Août à 07:55

    Comme je descendais l'escalier des quinconces pour aller au marché, je me sentis chuter sans pouvoir rien faire.

    Aujourd'hui, mes doigts sont gonflés et je me sens racine de moins un sur une terre qui ne me porte plus.

      • Dimanche 5 Août à 08:19

        « Qui rampe dans l'escalier ne manque pas la marche.» (Martial Lapeyre)

    2
    Samedi 4 Août à 08:27

    Hum ! voilà une belle collection de descentes, très techniques, avec une partie de chaussée qui peut s'avérer glissante en cas de pluie... Il conviendra donc d'être prudent et d'anticiper la bonne trajectoire...

    cf. le témoignage d'Yves B., de l'équipe sarthoise des cadets 2ème année : "Comme je descendais le col de la Turpinière, j'aperçus, en lisière du bois, des chevreuils, des faons et des biches qui s'approchèrent de la route pour nous crier quelque chose que je ne compris pas..."

      • Dimanche 5 Août à 08:20

        Un témoignage qui peut faire une bonne chute.

    3
    Flora
    Samedi 4 Août à 09:06

    les "tout-faits" peuvent-ils être mitonnés à l'étouffée dans des fait-tout ?

      • Dimanche 5 Août à 10:48

        Ne tiret pas sur le pianiste.

        Pour tiret l'affaire au clair, je fais appel à l'ami Dico.

        C'est le Wiktionnaire – mais peut-on lui accorder le crédit qu'on réserve à MM. Robert, Larousse, Grévisse ? – qui est le plus généreux en exemples :

        « Vous allez écrire une poésie sur la mort de cette pauvre madame des Cigales, monsieur des Cigales ? demanda madame L’Aumône qui tricotait une paire de chaussettes pour son mari car elle n’appréciait pas le tout-fait. (Raymond Queneau, Loin de Rueil)

        « Ses enfants, bien entendu, il vaut mieux se les faire soi-même ; mais quand on attrape la cinquantaine, qu’on n’est pas bien sûr de réussir, et qu’on en trouve un tout fait, eh bien, on se le prend sans avertir les populations.» (Marcel Pagnol, Fanny)

        Quasi-justification : comme chez Pagnol, où le mot enfant est élidé, chez Ahoui, c'est le mot billet qui est élidé dans les tout faits.

    4
    Samedi 4 Août à 09:59

    comme je descendais quelques verres de boissons fermentées (plus ou moins) je descendais du bas vers le haut ...

    signé : pauvre Arthur

      • Dimanche 5 Août à 10:50

        Bonne descente vaut mieux que montée de fièvre. (Proverbe polonais)

    5
    Dimanche 5 Août à 21:29

    Comme je descendais ce cave de Nicolas-le-Penché de deux pruneaux dans le buffet, Frédo junior me demanda : "Eh ! Bill, pourquoi tu fais ça ?..." Ce à quoi je lui répondis derechef : "Sais pas, c'est comme qui dirait du préventif, il a une gueule à trahir père et mère, ce gus-là..."

      • Lundi 6 Août à 08:08

        Un San Antonio, à ranger dans ta collection d'Apocryphes.

        Autre suggestion : Comme je descendais du singe...

    6
    yannick
    Lundi 6 Août à 10:23

    C'est très juste ...

    7
    Mercredi 8 Août à 00:12
    celestine

    Tu es remonté, au moins ? ;-)

     •.¸¸.•*`*•.¸¸

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :