• Barré Nos lecteurs, quel talent !

    Ça se vérifie encore avec cette fois Flora et son œil exercé – z'avez vu ces fleurs, hier sur le biloba ?

     

    Et en plus, elle signe la légende ! Que demander de plus ?

     

     

     

     

    S'occupe des filles

    Photos et montage : Flora

     

    * À propos de S'occupe des filles, il ne resterait qu'un seul exemplaire à l'atelier de Groutel.


    12 commentaires
  • Par ici la monnaie

    Publicité

     

     

    Que celui qui n'a jamais dupé me jette la première pièce.

     

    Le mot "domé" ne figure pas dans mes dictionnaires. Et à "dôme", je trouve pour synonyme "calotte". Ce n'est pas charitable.


    22 commentaires
  • Liste de courses

    Les tifs, c'est fait ; les teeth*, à faire.

    À faire encore, souligné en rouge : le ménage du logis – la fée s'est défilée !

     

    Tranche de vie trouvée à Lille, sur le seuil de l'Espace Le Carré. Lieu d'exposition qui propose jusqu'au 26 mai, Promesses, confrontation entre les gravures de l'Apocalypse de Dürer et des œuvres de jeunes artistes contemporains.**

     

    * Pour les non anglophones, teeth : dents. Se prononce approximativement comme tifs.

    ** Pour faire bisquer l'amateur, trouvé également en ce lieu, un petit tirage de Charles Pennequin : Mange ce que tu dis (éditions La Belle Époque).

     


    14 commentaires
  • Petit zygomatique

    Fig. 39 – Petit zygomatique.
    À gauche, contraction du sourcilier et du petit zygomatique (douleur et pleurer)
    à droite, repos de la physionomie.                                                      

     

    Qu'est-ce que je vous disais ?

     

    Source image : Dr Julien Fau, Anatomie artistique du corps humain, Paris, 1908 (gallica.bnf.fr)


    7 commentaires
  • Grand zygomatique

    Fig. 38 – Grand zygomatique
    Contraction de ce muscle (rire)

     

    Qui prête à rire n'est pas sûr de retrouver son bien.

     

    Source image : Dr Julien Fau, Anatomie artistique du corps humain, Paris, 1908 (gallica.bnf.fr)


    10 commentaires
  • Garde suisse

    La vie au Vatican : la revue de la garde suisse un jour de grande cérémonie (source : gallica.bnf.fr)

     

    Peut-on dire d'un garde suisse qu'il est garde-robe ?

    On dit ce qu'on veut si le mot est bon.

    À propos de mot, garde-robe a un curieux passé.

    Après avoir désigné le lieu où l'on rangeait la chaise percée, garde-robe a, par métonymie, servi pour la mouscaille.

    « La citoyenne Chrod s'étoit mise sur le pot, & pendant les efforts qu'elle faisoit pour aller à la garde-robe, l'enfant qu'elle portoit étoit tombé à terre.»*

    « Une précaution indispensable à prendre, autant pour diminuer la pression dans le système veineux abdominal que pour prévenir une fluxion hémorroïdale, consiste dans l'absence de tout effort de défécation. Une garde-robe molle et facile devra être obtenue chaque jour en la provoquant régulièrement à la même heure et en l'aidant, au besoin, de lavements au miel, à la glycérine et de laxatifs non irritants.»**

    – Voilà qui est chié trouvé !

    – N'insistez pas. L'addition est pour moi.

     

    * Michel-Pierre Le Pelletier, Mémoires ou observations pratiques sur les accouchemens, Paris, 1798

    ** Dr Émile-H. Ozenne, Hygiène prophylactique des hémorroïdaires, Masson, 1923

    Sources : gallica.bnf.fr



    14 commentaires
  • tachesbrunes.jpg

     

    Le nouveau catalogue est arrivé. Temps L' s'engage. Moi à ses côtés.

    « Je connais un fort habile médecin qui soutient qu'aucune boisson n'est plus contraire à la santé que le café ; c'est pourquoi il l'appelle la peste brune.»*

    – J'attendais un autre engagement.

    – Ah ?

     

    Un rappel :

    Fini les baleines qui font mal ; Plus que parfait...

     

    * Friedrich Christian Laukhard, Neues französisches Lesebuch, Leipzig, 1812.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique