• Oreiller redoutable Une exclusivité laredoute.fr (sic)

    On ne prend pas son pied à se prendre la tête ! (sagesse populaire)

    8 commentaires
  • Le Montespan Dans Le Montespan, Jean Teulé me fait le plaisir de citer ce blog. C'est d'autant plus remarquable que l'action se déroule sous Louis XIV !

    Louis-Antoine à son père, Montespan :
    – Père, je préférerais que dorénavant vous me vouvoyiez puisque je suis marquis.
    – Ah oui ? *



    * Jean Teulé, Le Montespan, Julliard, 2008, p. 181
    Un cocu magnifique. Savoureux.

    8 commentaires
  • à Jeannie Longo qu'on devrait faire baronne

    Sur le Tour de France, l'étape du 14 juillet est gagnée par un français. C'est l'étape cocorico, rapport à la fête nationale qui tombe souvent le 14 juillet.* Question de bonnes manières. En la matière, la baronne d'Orval en connaît un rayon.*
    * En 1936 déjà, Maurice Archambaud avait raison des furieux lancés à ses trousses dans la quatrième étape.
    *
    * Usages mondains : guide du savoir-vivre moderne dans toutes les circonstances de la vie ; ill. de M. Chatelaine – Victor-Havard, Paris, 1901 (source : gallica.bnf.fr)

    6 commentaires
  • pour Brigitte & Marianne
    Février 1996.
    Rappelez-vous, Philippe Vasseur était ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation. Télé 7 jeux,* magazine de mots fléchés, croisés, casés, mystérieux... proposait le problème de logique dont je reproduis ci-après l'argumentaire et les propositions.
    Télé 7 jeux
    PRODUCTEURS EN COLÈRE
    Au mois de septembre dernier, des manifestations de paysans se sont déroulées dans cinq villes de l’Orne. Elles ont attiré des producteurs de toutes les régions de France qui ont déversé leur récoltes sur les chaussées. Associez à chaque ville la date de la manifestation, la nature et la quantîté de la récolte répandue.

    PROPOSITIONS

    1. La quantité de mirabelles s’est élevée à 20 t; elles n’ont été déversées ni à Argentan, ni à Gacé. La manifestation ne s’est pas déroulée le 5 septembre.
    2. La plus grande quantité a été déversée à Domfront avant le 5 septembre.
    3. 25 t de légumes ont été répandues le 4 septembre dans une autre ville que Gacé; il ne s’agissait pas de carottes.
    4. Il y a eu plus de pommes déversées à L’Aigle que de pommes de terre le 6 septembre.



    * Télé 7 jeux, n° 192, février 1996.

    4 commentaires
  • LE CAVALIER À CONFESSE

    Un cavalier s'accusait à confesse
    D'avoir, pendant toute une nuit,
    Partagé le lit de l'Hôtesse;
    Où son bidet l'avait conduit.
    Mon cher enfant ? car il faut les compter.
    Combien de fois ! Oh ! oh ! mon Père,
    Je ne suis pas ici pour me vanter.

    Abbé de Grécourt *


    Femme adultère (source : gallica2.bnf.fr) Sénégal – Femme adultère traînée par un cheval et son amant pourchassé.**

    Je ne jette pas la pierre à la femme adultère*** : poème et gravure sont l'objet d'une rencontre fortuite.

    * Épigrammes et madrigaux de M. l'abbé de Grécourt, Paris, 1763
    ** illustration tirée de L'Affrique et le peuple affriquain considérés sous tous leurs rapports avec notre commerce & nos colonies, par M. Lamiral, chez Dessenne, libraire, Paris, 1789. Sources : gallica2.bnf.fr et books.google.fr
    *** Clin d'œil à la chanson de Georges Brassens et pendant que j'y suis, à Martin Circus, pour le titre.


    8 commentaires
  • Lu dans la Ruche littéraire et politique, Montréal, 1854*

    PHYSIOLOGIE DES SIGNES DE LA PONCTUATION

    ?  Le point d'interrogation
    est un enfant qui, la bouche béante et le dos courbé, vous fait une demande et attend la réponse.
    ,  La virgule est le bouton du milieu de l'habit noir de la phrase. Il sert à laisser voir le gilet blanc de l'idée et les breloques du style.
    —  Le tiret est le lit de camp dressé d'étape en étape pour la digestion momentanée du plat servi.
    .  Le point est un canapé moelleux, où le lecteur se repose pendant que l'auteur se mouche.
    !  Le point d'exclamation est une flèche aiguë et rapide qui jaillit droit au cœur pour y réveiller l'ennui.
    ;  Le point-virgule est le bouton et la boutonnière de l'habit de la phrase que l'on clôt, quand le gilet est d'une élégance équivoque.
    :  Les deux points sont deux battants de fenêtre que l'on ouvre à l'œil du lecteur pour lui indiquer les horizons splendides.
    ...  Plusieurs points, c'est le silence de l'homme qui a fait un calembour et qui attend que vous riiez.

     
    Le filet, c'est le rideau qui tombe et annonce que la farce est finie.

    * Je ne l'ai pas lu en 1854 ; je n'ai pu identifier l'auteur.

    12 commentaires
  • ;

    Je voulais traiter du tréma. Mais.
    Dans le petite boutique – rangée – du bouquiniste, tombé* sur le Dictionnaire de l'argot des typographes, de Eugène Boutmy.** Qui dit :
    Petit-qué, s. m. Le point-virgule ; il est ainsi nommé parce que ce signe (;) remplaçait autrefois le mot latin que dans les manuscrits et les premiers livres imprimés.
    Petit-qué, qu'est-ce ?
    Un exemple. Prêté par Augustin Deloye*** :
    Le point et le point-virgule ont [...] servi de signes abréviatifs ; ainsi l'on écrivait : [...] atq; pour atque.
    – Oui... et alors ? direz-vous. Une chute ?
    – Pas de chute. Molle atque facetum.****
    Typographes
    Typographes (gravure extraite du Livre des cent et un, Paris, 1830 – source : gallica.bnf.fr)

    * On s'en relève vite.
    ** Les Insolites, libraire-éditeur, 1979. Réédition de l'édition de 1883, parue chez C. Marpon et E. Flammarion.
    *** article Paléographie, in Encyclopédie moderne. Dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l'industrie, de l'agriculture et du commerce, sous la direction de Léon Renier, Firmin Didot frères, éditeurs, Paris, 1850.
    **** Douceur et finesse.

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique