• pour Brigitte & Marianne
    Février 1996.
    Rappelez-vous, Philippe Vasseur était ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation. Télé 7 jeux,* magazine de mots fléchés, croisés, casés, mystérieux... proposait le problème de logique dont je reproduis ci-après l'argumentaire et les propositions.
    Télé 7 jeux
    PRODUCTEURS EN COLÈRE
    Au mois de septembre dernier, des manifestations de paysans se sont déroulées dans cinq villes de l’Orne. Elles ont attiré des producteurs de toutes les régions de France qui ont déversé leur récoltes sur les chaussées. Associez à chaque ville la date de la manifestation, la nature et la quantîté de la récolte répandue.

    PROPOSITIONS

    1. La quantité de mirabelles s’est élevée à 20 t; elles n’ont été déversées ni à Argentan, ni à Gacé. La manifestation ne s’est pas déroulée le 5 septembre.
    2. La plus grande quantité a été déversée à Domfront avant le 5 septembre.
    3. 25 t de légumes ont été répandues le 4 septembre dans une autre ville que Gacé; il ne s’agissait pas de carottes.
    4. Il y a eu plus de pommes déversées à L’Aigle que de pommes de terre le 6 septembre.



    * Télé 7 jeux, n° 192, février 1996.

    4 commentaires
  • LE CAVALIER À CONFESSE

    Un cavalier s'accusait à confesse
    D'avoir, pendant toute une nuit,
    Partagé le lit de l'Hôtesse;
    Où son bidet l'avait conduit.
    Mon cher enfant ? car il faut les compter.
    Combien de fois ! Oh ! oh ! mon Père,
    Je ne suis pas ici pour me vanter.

    Abbé de Grécourt *


    Femme adultère (source : gallica2.bnf.fr) Sénégal – Femme adultère traînée par un cheval et son amant pourchassé.**

    Je ne jette pas la pierre à la femme adultère*** : poème et gravure sont l'objet d'une rencontre fortuite.

    * Épigrammes et madrigaux de M. l'abbé de Grécourt, Paris, 1763
    ** illustration tirée de L'Affrique et le peuple affriquain considérés sous tous leurs rapports avec notre commerce & nos colonies, par M. Lamiral, chez Dessenne, libraire, Paris, 1789. Sources : gallica2.bnf.fr et books.google.fr
    *** Clin d'œil à la chanson de Georges Brassens et pendant que j'y suis, à Martin Circus, pour le titre.


    8 commentaires
  • Lu dans la Ruche littéraire et politique, Montréal, 1854*

    PHYSIOLOGIE DES SIGNES DE LA PONCTUATION

    ?  Le point d'interrogation
    est un enfant qui, la bouche béante et le dos courbé, vous fait une demande et attend la réponse.
    ,  La virgule est le bouton du milieu de l'habit noir de la phrase. Il sert à laisser voir le gilet blanc de l'idée et les breloques du style.
    —  Le tiret est le lit de camp dressé d'étape en étape pour la digestion momentanée du plat servi.
    .  Le point est un canapé moelleux, où le lecteur se repose pendant que l'auteur se mouche.
    !  Le point d'exclamation est une flèche aiguë et rapide qui jaillit droit au cœur pour y réveiller l'ennui.
    ;  Le point-virgule est le bouton et la boutonnière de l'habit de la phrase que l'on clôt, quand le gilet est d'une élégance équivoque.
    :  Les deux points sont deux battants de fenêtre que l'on ouvre à l'œil du lecteur pour lui indiquer les horizons splendides.
    ...  Plusieurs points, c'est le silence de l'homme qui a fait un calembour et qui attend que vous riiez.

     
    Le filet, c'est le rideau qui tombe et annonce que la farce est finie.

    * Je ne l'ai pas lu en 1854 ; je n'ai pu identifier l'auteur.

    12 commentaires
  • ;

    Je voulais traiter du tréma. Mais.
    Dans le petite boutique – rangée – du bouquiniste, tombé* sur le Dictionnaire de l'argot des typographes, de Eugène Boutmy.** Qui dit :
    Petit-qué, s. m. Le point-virgule ; il est ainsi nommé parce que ce signe (;) remplaçait autrefois le mot latin que dans les manuscrits et les premiers livres imprimés.
    Petit-qué, qu'est-ce ?
    Un exemple. Prêté par Augustin Deloye*** :
    Le point et le point-virgule ont [...] servi de signes abréviatifs ; ainsi l'on écrivait : [...] atq; pour atque.
    – Oui... et alors ? direz-vous. Une chute ?
    – Pas de chute. Molle atque facetum.****
    Typographes
    Typographes (gravure extraite du Livre des cent et un, Paris, 1830 – source : gallica.bnf.fr)

    * On s'en relève vite.
    ** Les Insolites, libraire-éditeur, 1979. Réédition de l'édition de 1883, parue chez C. Marpon et E. Flammarion.
    *** article Paléographie, in Encyclopédie moderne. Dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, des arts, de l'industrie, de l'agriculture et du commerce, sous la direction de Léon Renier, Firmin Didot frères, éditeurs, Paris, 1850.
    **** Douceur et finesse.

    8 commentaires
  • *

    DU MÊME AUTEUR

     


    « comment je me la »
        Jules Michelet, Œuvres complètes

    « pète, moi »
        Ludovic Janvier, Naissance

     

     

     

    De la Prostitution dans la ville d'Alger depuis la conquête. Paris, 1853 ; 1 vol. in-8°.

     

    par É.-A. DUCHESNE,

     

    Chevalier de la Légion d'honneur ; Docteur en Médecine ; Membre du Conseil d'Hygiène publique et de Salubrité ; Membre de la Société Impériale de Médecine de Bordeaux, de Poitiers ; des Académies des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Dijon, de Rouen et de Saint-Quentin ; de la Société Impériale des Sciences, Belles-Lettres et Arts d'Orléans ; de la Société Havraise d'études diverses ; de la Société Impériale d'Agriculture de la Haute-Garonne et de celle de Turin.

     

    OUVRAGES DU MÊME AUTEUR

     

    Traité du Maïs ou Blé de Turquie, ouvrage couronné par l'Académie de Médecine, Paris, 1830 ; 1 vol. in-8°, avec planches.

     

    Répertoire des Plantes utiles et des Plantes vénéneuses du globe. Paris, 1836 ; 1 fort vol. in-8° imprimé à deux colonnes, avec planches.

     

    Atlas du Répertoire.

     

    Observations médico-légales sur la Strangulation par suspension incomplète. Paris, 1845 ; in-8°.

     

    Histoire statistique du Choléra-Morbus dans le XIe arrondissement de Paris, pendant l'épidémie de 1849 ; in-8°, 1851.

     

    ------

     

    Avec M. Chevallier :

     

    Mémoire sur les Empoisonnements par les huîtres, les moules, les crabes et par certains poissons de mer et de rivière. Paris, 1851 ; in-8°.



    8 commentaires

  • Pourquoi avoir biffé les 35 F ? Demande satisfaite ?

    10 commentaires
  • Aidons nos amies enseignantes* à préparer sereinement la classe.
    Aujourd'hui, un problème mettant en œuvre les fractions.**









    Un ouvrier paresseux perd 1 j. 1/4 par semaine et un autre très-actif, qui ne perd pas une heure, fait d'ailleurs 1/5 d'ouvrage de plus que lui dans le même temps. Combien le deuxième fait-il par semaine de journées de plus que le premier ?


    * et camarades enseignants.
    ** Recueil d'exercices d'arithmétique sur les sujets les plus usuels, par A. Guilmin et A. Testu, Librairie classique et d'éducation, Paris, 1890
    *** illustration Auguste Lepère, Paris au hasard (gallica.bnf.fr)
    Légende : Ouvriers discutant sur le pont Marie à Paris. On peut voir dans le fond : VINS, CAFE, ESTAMINET.


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique