• Faux air

    Bien qu'il souffrît d'hémorroïdes, Napoléon ne s'est jamais assis sur cette chaise. Primo, il usait de sangsues pour se soigner*; secundo, ce n'est pas une chaise, mais, vous l'aviez reconnue, la machine à disquer les pilules de toutes grosseurs d'Edmond Forgerais.**

     

     

    * On a promis de me communiquer un document d'époque.
    Je ne manquerai pas de vous tenir informé-e-s

    ** Source : BIU Santé


    6 commentaires
  • Chaise musicale

     

    Relevé dans la Revue des nouveautés, organe des comptoirs de spécialités brevetées*.

    Coussin péteur donné en prime.

     

    * n° 4, décembre 1890. Source gallica.bnf.fr.


    6 commentaires
  • Vieux couple
    Un vieux couple montant en avion. Paris, 1932 [photographie de presse] – source : gallica.bnf.fr

    Ce vieux couple battait de l'aile, on lui a offert un baptême de l'air.*

     

    * On me saura gré d'avoir écarté un facile jeu de mots sur l'opportunité de s'envoyer en l'air.


    12 commentaires
  • Chien ayant trouvé un zouavegallica.bnf.fr                

    Photographie de presse datée de 1915, avec sa légende :
    « Le chien ayant trouvé un zouave blessé lui prend sa chéchia et la rapporte au brancardier, celui-ci n'a plus qu'à suivre le chien  [exercice de dressage] »

    Les journaux de l'époque rapportent qu'avec moins de réussite, l'armée a également entraîné des chacals à rapporter les shakos.

     


    9 commentaires
  • Et fallait que ça tombe sur moi : l'abbé convertissant les chaises !

    Convertissant les chaises

    Afin qu'on ne me soupçonne pas de supercherie, je livre mes sources : gallica.bnf.fr.


    8 commentaires
  • Bric-à-bracGilbert est brocanteur bénévole*. Brocanteur bénévole organisé. Il a dressé un inventaire des articles mis à disposition de sa clientèle. Il prend également les commandes par téléphone. Ou plutôt par téléfaune.

    Souriant à sa jolie licence orthographique, je me demandais s'il connaissait le tableau d'Yves Laloy, Tel est faune et moi dès queue possible**.

        Yves Laloy

    Téléfaune
     

    * En langage Gilbert, cela signifie qu'il expose sur les vide-greniers pour son loisir.
    ** Musée des Beaux-arts de Rennes.


    9 commentaires
  • « Il y a gourance mon trognon, » disait San Antonio*.
    Je me demande parfois si certains mots d'un livre ne font pas exprès de se planter pour entrer dans l'errata et attirer ainsi l'attention du lecteur. Celui-ci par exemple :

    Errata

     

    * Ma cavale au Canada, Fleuve noir.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique