• Lettre à Émile

    Coup d'œil dans le rétro. Billet du 22 février 2010

     Yves Barré

    Cours toujours 3, 2010, acrylique sur toile, 55 x 46 cm


    « Quand j'appris que les coureurs du Tour empruntaient le décor de mon Dîner sur l'herbe, je pensai que la foule criarde ajouterait un peu de couleurs à mon sujet. J'en acceptai l'augure et m'en réjouis même un instant. Je n'avais pas imaginé qu'El Diablo viendrait piétiner le pique-nique. Quel sans gêne ! J'espère seulement qu'on n'en tirera pas prétexte à refuser ma toile au Salon.»

    Édouard Manet, Lettre à Émile Zola, 14 mars 1867
    « PoireauUn père et sa fille »

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Août 2020 à 07:06

    La réponse de Mimile ne devrait pas tarder :

    "Que l'on refusât le Déjeuner de Manet au prochain Salon m'étonnerait beaucoup... J'accuse les organisateurs de vouloir faire le buzz avec ce pauvre diable criant et gesticulant qu'il suffit de débrancher pour qu'il se calme et se taise... J'accuse aussi la dame sans vêtements de ne pas porter de masque..."

      • Mardi 11 Août 2020 à 18:45

        Didi Senft, El Diablo, était annoncé sur le Tour 2020. Je ne sais pas si le coronavirus, cet autre démon, lui permettra d'encourager les coureurs.

        Quant à la jeune femme, elle ne porte pas non plus de culotte.

    2
    Mardi 11 Août 2020 à 11:12

    "l'oeuvre" demande à préciser : Claude (n'est pas Monet) était inspiré de Paul (Cézanne) : un tour de passe passe

    signé : film de Danièle Thompson 

    3
    yannick
    Mardi 11 Août 2020 à 16:33

    Des coureurs plus intéressés par ce qui se passent sur le bord de la route que de gagner la course est la preuve que le monde bouge dans le bon sens.

      • Mardi 11 Août 2020 à 18:51

        Ici, c'est dans le sens de la montée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :